POLITIQUE
09/04/2019 09:12 EDT | Actualisé 09/04/2019 15:15 EDT

Cathy Wong, présidente du conseil municipal de Montréal, quitte l'opposition

Mme Wong souhaite «collaborer plus efficacement» avec l'équipe de Valérie Plante dans Ville-Marie

Olivier Robichaud
Cathy Wong, présidente du conseil municipal de Montréal.

Le parti d'opposition Ensemble Montréal perd une sixième élue. La présidente du conseil municipal, Cathy Wong, siégera désormais comme indépendante afin de mieux collaborer avec la mairesse Valérie Plante dans Ville-Marie.

Mme Wong a été élue pour la première fois en 2017 sous la bannière d'Équipe Denis Coderre, devenue Ensemble Montréal après la défaite de l'ancien maire. Elle est la seule candidate de ce parti à avoir remporté un siège dans Ville-Marie, les autres postes étant tous occupés par le parti de Mme Plante, Projet Montréal.

Cet isolement a contribué à sa décision de quitter le parti aujourd'hui dirigé par Lionel Perez, selon un communiqué émis mardi matin.

«J'ai pris la décision de devenir conseillère indépendante afin d'être en mesure de collaborer plus efficacement en amont avec l'arrondissement de Ville-Marie sur des dossiers qui me tiennent particulièrement à cœur. L'un des plus importants est celui du Centre de Peter-McGill, qui comprendra notamment une bibliothèque publique et des espaces culturels, et dont l'inauguration est prévue en 2023 sur le site de l'ancien Hôpital de Montréal pour enfants», affirme-t-elle.

Mme Wong ajoute qu'elle souhaite ajouter des écoles et des espaces verts dans son district, deux projets chers à la mairesse.

Olivier Robichaud
La mairesse de Montréal Valérie Plante (gauche) et Cathy Wong (droite), lors de la nomination de Mme Wong à titre de présidente du conseil municipal en novembre 2017.

La proximité entre Mmes Wong et Plante a été soulignée dès sa nomination comme présidente du conseil. Les deux femmes se sont côtoyées dans le milieu communautaire pendant des années et Mme Plante a tenté de recruter Mme Wong lors des dernières élections.

Perez dénonce Projet Montréal

En entrevue au HuffPost Québec, Mme Wong a ajouté qu'elle veut assurer une meilleure collaboration non seulement avec les élus de l'administration Plante, mais aussi avec les fonctionnaires de l'arrondissement Ville-Marie.

Le chef d'Ensemble Montréal, Lionel Perez, croit que cela démontre une façon de travailler problématique de la part de Projet Montréal.

«Ça ne devrait pas être le cas. Ça démontre la façon dont Projet Montréal travaille avec les autres élus. [...] Je pense qu'il faut dénoncer cette approche.

Mme Wong affirme qu'elle n'a pas l'intention de se joindre au parti de Mme Plante.

Ensemble Montréal acculé aux extrémités de l'île

Ensemble Montréal a perdu six élus depuis le scrutin de novembre 2017. Projet Montréal lui a notamment arraché la mairie de l'arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles après le départ de Chantal Rouleau pour l'Assemblée nationale.

Le maire de Verdun, Jean-François Parenteau, est devenu indépendant afin de siéger au comité exécutif. Hadrien Parizeau a été expulsé du parti l'an dernier, après avoir accepté un poste de conseiller associé dans ce même comité. Marie-Josée Parent, pour sa part, a carrément rejoint Projet Montréal.

Un conseiller municipal de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, Giovanni Rapanà, a quitté le parti de M. Perez en amont des élections partielles de décembre dernier.

Du coup, Ensemble Montréal n'a plus que trois élus dans les quartiers centraux de Montréal, dont M. Perez lui-même. Quatre arrondissements centraux sont entièrement contrôlés par Projet Montréal, soit Ville-Marie, le Plateau-Mont-Royal, Rosemont-La Petite-Patrie et le Sud-Ouest.

Les châteaux forts du parti sont dans les anciennes banlieues, dont Montréal-Nord, Saint-Laurent et Pierrefonds-Roxboro