POLITIQUE
26/04/2018 13:50 EDT | Actualisé 26/04/2018 18:09 EDT

Hadrien Parizeau se fait montrer la porte d'Ensemble Montréal

«Ce que je comprends, c'est que [Lionel Perez] n'accepte pas que je me joigne à l'exécutif. Aujourd'hui, il me punit.»

Olivier Robichaud
Valérie Plante, Hadrien Parizeau et Rosannie Filato.

Le conseiller municipal à la Ville de Montréal, Hadrien Parizeau, ne siégera plus au sein du caucus d'Ensemble Montréal, mais il ne s'agit pas de sa décision.

Le chef de l'opposition officielle à l'hôtel de ville de Montréal et chef du parti, Lionel Perez, a annoncé par voie de communiqué, jeudi, qu'il expulsait de la formation politique le conseiller qui s'était joint à Équipe Denis Coderre avant la dernière élection.

M. Perez nie que sa décision ait quoi que ce soit à voir avec la présence de M. Parizeau au sein du comité exécutif.

Parizeau a obtenu la responsabilité d'être conseiller associé en matière de jeunesse, de sports et de loisirs sur le comité exécutif, en février dernier. Il est d'avis que c'est la raison qui explique son exclusion du parti.

«Ce que je comprends, c'est qu'il n'accepte pas que je me joigne à l'exécutif. Aujourd'hui, il me punit», a affirmé le représentant du district Saint-Sulpice dans l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville en entrevue téléphonique avec le HuffPost Québec.

D'ici aux prochaines élections municipales, M. Parizeau siégera à titre d'indépendant à l'hôtel de ville.

«L'ironie, c'est que M. Perez avait critiqué le choix de [Jean-François] Parenteau de devenir indépendant lorsqu'il s'est joint au comité exécutif. Il a dit que c'est l'administration qui forçait Parenteau à devenir indépendant», a-t-il souligné.

Parizeau voulait participer au virage du parti

Dans le communiqué fourni aux médias, Perez a indiqué que «les priorités de M. Parizeau s'éloignaient de plus en plus des enjeux du parti Ensemble Montréal».

«Avant que je joigne l'exécutif, il y avait une motion pour réglementer le cannabis comme l'alcool. J'avais voté contre mon parti. Il m'a dit qu'il comprenait. Mais maintenant que je suis avec le comité exécutif, c'est un problème que je ne suive pas la ligne de parti», a mentionné Parizeau.

Malgré son rôle au comité exécutif, Parizeau voulait demeurer au sein du parti qui a changé de nom à la suite du départ de Denis Coderre.

«Ensemble Montréal est en train de se redéfinir. Il y a une réunion du caucus dimanche pour décider c'est quoi Ensemble Montréal sans Denis Coderre. Je voulais participer à cette redéfinition», a-t-il déclaré.

Avec la collaboration d'Olivier Robichaud.