POLITIQUE
04/04/2019 13:59 EDT | Actualisé 04/04/2019 14:23 EDT

Montréal: Denis Coderre tempère les rumeurs de son retour en politique

L'ex-maire affirme que ses «ambitions ne sont pas là», sans toutefois fermer la porte complètement.

L'ex-maire de Montréal Denis Coderre a tenté de minimiser les rumeurs d'un éventuel retour en politique municipale jeudi, en marge d'une annonce avec son entraîneur de boxe Ali Nestor. Il n'a toutefois pas complètement fermé la porte.

M. Coderre a beaucoup changé depuis sa défaite électorale en novembre 2017. Il a perdu environ 100 livres, notamment grâce à ses entraînements de boxe.

Jeudi, M. Coderre annonçait sa participation à l'événement «12 Rounds d'Espoir», organisé par Ali Nestor pour son organisme «Les princes et princesses de la rue». L'organisme tente d'aider les jeunes en difficulté par le biais des arts martiaux.

Olivier Robichaud
Denis Coderre lors d'un entraînement de boxe avec Ali Nestor.

Mais ce sont les ambitions politiques de M. Coderre qui ont monopolisé l'attention. Lors de ses dernières sorties publiques, le politicien a laissé la porte ouverte à une nouvelle course à la mairie de Montréal. Il a toutefois tempéré les rumeurs sur ses intentions.

Mes ambitions ne sont pas là. [...] Je sais que vous le souhaitez là, aimiez mes conférences de presse, mais j'ai des priorités et ce n'est pas dans mes priorités.Denis Coderre

Ce qui ne l'a pas empêché de plaisanter sur sa carrière politique. Lorsqu'un journaliste s'est excusé de l'avoir appelé «Monsieur le maire», il a répliqué à la blague que «c'est comme la bicyclette, ça ne se perd pas».

Pas une «belle-mère»

M. Coderre a toutefois refusé de se prononcer sur des dossiers municipaux, comme le retrait du crucifix qui trône au-dessus de la salle du conseil municipal.

«Je ne jouerai pas à la belle-mère», a-t-il dit.

Valérie Plante, qui lui a ravi la mairie en 2017, a indiqué par le passé qu'elle attendra les élections avant de commenter ses éventuels adversaires.