POLITIQUE
16/12/2018 23:39 EST | Actualisé 17/12/2018 07:14 EST

Valérie Plante remporte Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles et augmente sa majorité au conseil municipal

L'opposition conserve son siège dans le district Saint-Michel.

HuffPost Québec
Caroline Bourgeois et Valérie Plante.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, peut compter sur une alliée de plus au conseil de ville. Sa candidate Caroline Bourgeois a remporté l'élection partielle pour la mairie d'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles (RDP-PAT).

Les électeurs de RDP-PAT avaient rendez-vous aux urnes dimanche afin de remplacer l'ex-mairesse d'arrondissement Chantal Rouleau, devenue ministre dans le gouvernement caquiste. Ceux du district Saint-Michel devaient également choisir un nouveau conseiller à la suite du passage de Frantz Benjamin aux libéraux provinciaux.

Les deux anciens élus municipaux faisaient partie d'Équipe Denis Coderre, devenue Ensemble Montréal après la défaite électorale de 2017. Si le principal parti d'opposition a conservé Saint-Michel, Mme Plante a réussi à arracher le fief de Mme Rouleau.

Mme Plante contrôle maintenant 34 des 63 sièges du conseil municipal, contre 20 pour Ensemble Montréal. Le conseil compte quatre indépendants, un élu de Coalition Montréal et quatre élus de partis d'arrondissements.

Mme Bourgeois en territoire ennemi

Le parti de Mme Plante, Projet Montréal, fait ainsi une nouvelle incursion à l'extérieur des quartiers centraux, où se trouve la majorité de sa base électorale. Mais Caroline Bourgeois aura un travail de taille devant elle, puisque quatre des sept sièges de l'arrondissement sont contrôlés par Ensemble Montréal. Un cinquième élu, Giovanni Rapanà, était jusqu'à tout récemment membre de la même formation politique.

L'élection a d'ailleurs été passablement serrée. Le principal opposant de Mme Bourgeois, Manuel Guedes, menait pendant la majeure partie du décompte des voix. Les dernières boîtes de scrutin ont toutefois été plus avantageuses pour la candidate de Projet Montréal, qui a finalement remporté la bataille avec 48% des voix contre un peu moins de 45% pour M. Guedes.

Capture d'écran - Élection Montréal
Résultats de l'élection partielle pour la mairie de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles.

Le chef de l'opposition, Lionel Perez, souligne que M. Guedes a dû rapidement sauter dans l'arène après le désistement d'un premier candidat.

«Bien sûr, il est décevant d'avoir perdu la mairie de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, mais je me dois de saluer la ténacité et le courage de M. Guedes, qui a remplacé au pied levé notre premier candidat après que celui-ci se soit désisté pour des raisons médicales en tout début de campagne. Nous lui souhaitons la meilleure des chances pour l'avenir», dit-il dans un communiqué de presse.

Victoire importante

Mme Plante et Projet Montréal ont multiplié les efforts pour ravir Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles à l'opposition. Mme Bourgeois est d'ailleurs une ancienne chef de cabinet de Chantal Rouleau.

Ensemble Montréal accuse toutefois la mairesse d'avoir utilisé des annonces partisanes pour mousser la candidature de Mme Bourgeois. Une plainte a d'ailleurs été déposée au Directeur général des élections du Québec pour une sortie concernant le boulevard Gouin. Plus récemment, l'opposition s'est plainte d'une annonce jugée répétitive concernant le boulevard Notre-Dame, à deux jours du scrutin.

L'opposition conserve Saint-Michel

Dans Saint-Michel, le bibliothécaire Josué Corvil viendra prêter main-forte à l'opposition. L'issue du vote était assez imprévisible dans ce district à cause des remous causés par la mairesse d'arrondissement Giuliana Fumagalli. Ex-compagne d'armes de Mme Plante, Mme Fumagalli a été expulsée du caucus de Projet Montréal dans la foulée d'allégations de harcèlement.

Capture d'écran - Élection Montréal
Résultats de l'élection partielle dans le district Saint-Michel, à Montréal.

M. Corvil (39,7%) a remporté une lutte à trois avec la candidate de Projet Montréal, Nadine Raymond (32,5%), et un candidat indépendant, Réginald Pierre (25,9%).

Selon Élection Montréal, environ 11 000 électeurs ont participé au scrutin dans RDP-PAT, pour un taux de participation de 13,7%. Dans Saint-Michel, 2375 bulletins ont été remplis pour un taux de 10,9%.

À voir également: