DIVERTISSEMENT
20/06/2015 10:20 EDT | Actualisé 20/06/2015 12:09 EDT

Francos2015: «Légendes d'un peuple – Le Collectif» : célébrer nos géants

Courtoisie

Pour mieux faire comprendre l’ambitieux chantier chansonnier de Légendes d’un peuple – Le Collectif d’Alexandre Belliard, qui sera présenté samedi soir au Théâtre Maisonneuve de la Place des arts, en clôture des FrancoFolies de Montréal, on a notamment écrit ceci : les légendes n’appartiennent pas qu’au lointain passé. Ils se tiennent parfois à nos côtés, dans l’embrasure d’un hier que l’accélération du présent confine trop rapidement à l’oubli. Voilà pourquoi il faut répéter que les géants sont parmi nous. Rencontre.

Imaginé, composé, écrit et conceptualisé par Alexandre Belliard, Légendes d'un peuple relate les aventures des francophones en territoire d'Amérique de Marie Rollet à Louis Riel, des Acadiens à Yvon Deschamps en passant par Papineau et Denis Vanier. Mis en scène par Yann Perreau (qui commence sérieusement à maîtriser son rôle), ce spectacle très singulier fait appel à une bande de chanteurs québécois : Mara Tremblay, Jorane, Salomé Leclerc, Marie-Hélène Fortin, Patrice Michaud, Vincent Vallières, Paul Piché, Stéphane Archambault, Patrice Michaud et Éric Goulet.

Sur scène, on retrouvera aussi Yann Perreau et Alexandre Belliard. Ce dernier a rêvé fort pour parvenir à présenter ce spectacle à la Place des arts.

« L’idée du collectif était l’idée première de ce grand et long projet, explique-t-il. Réaliser ça, par contre, c’était énormément de travail. J’ai donc tenté de prouver au fil du temps que les traces historiques en chanson pouvaient susciter l’intérêt du public. Au départ, j’ai décidé de défendre moi-même cette idée pour des raisons financières, mais aussi pour faire mes preuves. Quand j’ai réalisé que ça fonctionnait bien tout ça, j’ai contacté des collègues que j’aime beaucoup dans le milieu. Je leur offrais de porter un personnage. Et ils ont embarqué. »

Depuis février 2012, Légendes d’un peuple c’est toute une aventure : des livres, des albums musicaux et des spectacles basés sur trois tomes (Légendes d’un peuple 1,2 et 3). C’est aussi plus de 350 représentations. Alexandre Belliard est allé présenter son idée dans une quantité impressionnante de villes canadiennes situées notamment au Manitoba, en Saskatchewan, en Nouvelle-Écosse, à Terre-Neuve et bien entendu au Québec. Il a également visité Haïti et la France. « Ça voyage ! Après les Francos, nous irons aux États-Unis », dit-il. « C’est toujours le même spectacle, le même discours. Un mélange des thèmes touchant l’histoire et la souveraineté. »

Grand déploiement

« Aux Francos, ce sera un spectacle à grand déploiement avec du visuel d’archives et des vidéos d’art, raconte Alenxandre Belliard. C’est quand même gros. Nous sommes 15 personnes sur scène. C’est plus que bonifié, c’est une autre planète ! C’est aussi impressionnant de jouer sur les planches que Yvon Deschamps a foulées si souvent durant sa carrière. Le Théâtre Maisonneuve ne peut pas être plus à propos pour accueillir Légendes d’un peuple. C’était mon grand rêve de produire ce concept à la Place des Arts. Je le pensais inatteignable, mais finalement, après trois ans, nous sommes arrivés là. Donc, nous rêverons plus fort… »

« Nous connaissons déjà assez bien la formule, affirme le musicien-chanteur un peu plus loin. Nous sommes prêts. Nous avons entre autres présenté Légendes d’un peuple – Le Collectif au Festival de la chanson de Tadoussac et au Grand Théâtre de Québec. Avec le décès de monsieur Parizeau, il va y avoir une petite surprise dans le spectacle à Montréal. Jean-Martin Aussant (pianiste et politicien) et moi avons préparé quelque chose… J’ai écrit un texte et composé la musique à son sujet. C’était prévu pour le quatrième tome. Il est juste parti plus vite que je pensais. »

Non seulement les chanteurs impliqués dans le spectacle doivent apprendre les pièces, ils doivent aussi approfondir leurs connaissances à propos des thèmes et des personnages qu’ils incarnent durant la représentation. Au dire du principal intéressé, c’est pas mal de boulot.

« Nous avons une responsabilité de porter l’histoire, donc nous ne pouvons nous permettre d’être négligents. C’est un mélange de rigueur et de beau. L’idée c’est de véhiculer du plaisir et du bonheur, mais aussi des clés d’information sans que ce soit académique. Les gens passent par toutes les émotions », conclut Belliard.

***

Légendes d’un peuple – Le Collectif sera présenté comme spectacle de clôture des FrancoFolies 2015, au Théâtre Maisonneuve de la Place des arts, à 20 h.

Suivez notre couverture complète des FrancoFolies! Entrevues, critiques, photos... C'est ici.

LIRE AUSSI:

»Marie Denise Pelletier envoûte le Gesù

»a href="https://quebec.huffingtonpost.ca/2015/06/19/galaxie-francofolie-critique-photos-_n_7617954.html" target="_hplink">Galaxie aux Francos: Frénésie rock, distorsions et plaisir pur

»Vincent Vallières sous la pluie

»Fauve, l'attaque

»Cali, avec ceux qui l'ont construit

»Arthur H, du soleil la nuit

»FrancoFolies 2015: Soirée folk-rock folle avec Safia Nolin et Louis-Philippe Gingras

»Baden Baden aux FrancoFolies: du rock pop aux sonorités british

»Pour une dernière fois Juliette Gréco

Abonnez-vous à notre page sur Facebook HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter