DIVERTISSEMENT
15/06/2015 12:25 EDT | Actualisé 17/06/2015 03:17 EDT

FrancoFolies 2015: Soirée folk-rock folle avec Safia Nolin et Louis-Philippe Gingras (PHOTOS/VIDÉO)

C'est du côté du Pub Rickard's que les festivaliers ont pu aller zieuter deux talents à surveiller de très près dimanche soir aux FrancoFolies de Montréal: Safia Nolin et Louis-Philippe Gingras. Retour sur une soirée remplie d'excellente musique, que même la chaleur étouffante n'a pu gâcher.

Safia Nolin

Elle n'a même pas encore de premier album derrière la cravate, mais qu'à cela ne tienne: Safia Nolin attire l'attention partout où elle passe. Accompagnée de Joseph Marchand (Forêt, Ariane Moffatt, Stéphanie Lapointe, Pierre Lapointe) à la guitare, l'auteure compositrice-interprète de Québec a profité de son passage aux FrancoFolies pour présenter des chansons bien connues de son public - Igloo, Valse à l'envers, La laideur et même la très mignonne Noël partout -, mais aussi pour casser quelques pièces de son album à venir sous l'étiquette Bonsound à la fin de l'été.

Et ça dit quoi? On demeure dans le même registre que les pièces sorties jusqu'à maintenant: folk doux, intense, sensible. Des chansons aux paroles parfois lourdes, mais toujours belles, très bien portées par la superbe voix de Nolin. Sans effort, l'artiste a enchaîné pièce après pièce avec le charme des premières fois.

Pétillante, comme le contraire parfait de ses créations, Safia Nolin semblait parfois un peu ennuyée par les interludes entre les chansons: «Joseph, tu veux raconter une blague?» Entre la ganse de sa guitare qui a rendu l'âme en plein cover de Timber Timbre, le fil - «qui ne voulait donc pas se brancher» - et les petits malaises sympathiques face au silence, l'artiste prouve très clairement qu'elle ne sera peut-être pas animatrice de foule demain matin, mais qu'elle risque d'avoir de bien belles années de carrière musicale pour prendre de l'aisance sur scène.

Après une ovation debout, Safia Nolin nous a invité à endurer la chaleur encore un peu: «Merci les FrancoFolies li-li-li, je vous souhaite un bel été, de l'argent, de l'éducation, la santé avant tout pis un beau char! Ah et c'est Louis-Philippe Gingras après, restez!» Si gentiment demandé, comment résister?

Voyez des extraits de son spectacle ici:

Safia Nolin - 14 juin 2015

Vous avez manqué le spectacle de Safia Nolin hier soir au Pub Rickard's? On a des extraits pour vous ! Fiouh ! #FrancosMTL

Posted by Les FrancoFolies de Montréal on 15 juin 2015

LIRE AUSSI:

»La famille Chedid aux Francos 2015 : «Un pour tous et tous pour un»

»Baden Baden aux FrancoFolies: du rock pop aux sonorités british

»Ouverture des FrancoFolies 2015: Radio Radio vole la vedette

»La force identitaire de Youssoupha

»Pour une dernière fois Juliette Gréco

»Les multiples facettes de Stéphanie Lapointe

»Ilam, la voix africaine des FrancoFolies

Louis-Philippe Gingras

Dès 19h, c'est Louis-Philippe Gingras qui a pris place sur la scène du Pub Rickard's. Cette fois, c'est à des chansons plus légères, aux paroles assez fofolles merci, que les spectateurs ont eu droit. Celui qui qualifie sa musique d'«épurée folk country swing hawaïen» - et à laquelle on se permet d'apposer le mot rock - a de la gueule, et il le sait.

Sur scène, Gingras s'est installé comme chez lui pour nous lancer, comme de bonnes blagues bien ficelées, un mélange de pièces de son EP Salut man (2012), de son premier album Traverser l'parc (2013) et de nouvelles chansons. C'est qu'avec la plume très loin de l'ordinaire de Gingras, qui décrit à merveille les aléas de la vie quotidienne (très très quotidienne), l'auteur-compositeur-interprète réussit à nous faire rire même avec des chansons tristes.

Hôtel Continental, Fortune Cookie, À soir bebé, Andromède... Gingras a ensuite été rejoint par un invité spécial venu directement d'Acadie pour lui prêter main forte avec la chanson Branche à saucisse, Joseph Edgar. «Moi pis ma branche à saucisse, on est des bons chums... On se conte des jokes de nains...» Bien sûr, les artistes n'ont pu s'empêcher de nous raconter leurs meilleurs blagues de nain(e)s. Étrange, mais ô combien hilarant.

Mention spéciale à la chanson Parc à chien, écrite «après être allé au parc à chien avec Safia. Ben oui Safia, tu y étais!» Fou rire général, suivi de cette jolie chanson qui donne très hâte au prochain album.

Découvrez sa prestation en photos:

Galerie photo FrancoFolies 2015 - Louis-Philippe Gingras Voyez les images

Suivez notre couverture complète des FrancoFolies! Entrevues, critiques, photos... C'est ici.