DIVERTISSEMENT

«La passion d'Augustine» de Léa Pool, grand gagnant du Gala du cinéma québécois

18/03/2016 02:55 EDT | Actualisé 20/03/2016 11:33 EDT

"La Passion d'Augustine" de Léa Pool a été sacré meilleur film et a raflé certains des autres prix les plus prestigieux du Gala du cinéma québécois, dimanche, dont ceux de la meilleure réalisation et de la meilleure actrice.

En lice pour 10 trophées, le plus récent long métrage de la cinéaste d'origine suisse a terminé la soirée avec un total de six trophées. Mme Pool avait précédemment remporté deux fois le prix du film s'étant le plus illustré à l'extérieur du Québec avec "Maman est chez la coiffeuse" en 2009 et "Emporte-moi" en 2000.

En acceptant le prix du meilleur film, la productrice Lyse Lafontaine a d'ailleurs souligné que c'était la première fois depuis la création du gala en 1999 que cette récompense était décernée à un film réalisé par une femme.

Céline Bonnier a pour sa part été sacrée meilleure actrice pour son interprétation de mère Augustine, une religieuse passionnée de musique et de piano qui se bat pour conserver son couvent, menacé par la Révolution tranquille.

18e Gala du cinéma québécois - Les gagnants

C'était la deuxième fois que Mme Bonnier mettait la main sur ce prix après sa victoire en 2007 pour son rôle dans "Délivrez-moi".

Gilbert Sicotte a reçu le même honneur du côté masculin grâce à sa prestation dans "Paul à Québec", l'adaptation cinématographique de la bande-dessinée du même nom de Michel Rabagliati. C'est la seconde fois que M. Sicotte obtient le prix du meilleur acteur, lui qui l'avait déjà remporté en 2012 pour "Le Vendeur".

Autre récompense prestigieuse, le prix du meilleur scénario a été décerné à Alexandre Laferrière et Maxime Giroux pour "Félix et Meira", l'histoire d'amour d'un héritier célibataire et d'une jeune épouse et mère juive hassidique. Le long métrage réalisé par M. Giroux a également gagné le trophée du film s'étant le plus illustré

à l'extérieur du Québec. "Félix et Meira" a notamment été couronné meilleur film canadien au Festival de Toronto en 2014.

Aussi de la distribution de "La Passion d'Augustine", Diane Lavallée a été la première lauréate de la soirée, remportant le prix de la meilleure actrice de soutien. Mme Lavallée, qui avait déjà été en nomination dans cette catégorie en 2006 pour sa prestation dans "Maurice Richard", a été la première à tenir entre ses mains le nouveau trophée du gala, dont le design a été revu dans la foulée de la controverse sur Claude Jutra.

Le Gala du cinéma québécois s'est d'ailleurs amorcé avec une brève déclaration sur cette affaire.

Dans une courte capsule vidéo, les deux animateurs de la soirée, Pénélope McQuade et Stéphane Bellavance, ont qualifié de "drame" les allégations de pédophilie contre le réalisateur de "Mon oncle Antoine" révélées dans une biographie récemment parue, qui ont eu l'effet d'un électrochoc dans le milieu cinématographique québécois et poussé Québec Cinéma, l'organisateur du gala, à changer le nom de l'événement.

Une fois cette délicate question abordée, les maîtres de cérémonie ont enchaîné avec un monologue plus léger, blaguant notamment sur l'omniprésence de nouveaux visages parmi les finalistes et sur la quasi-absence de nominations pour le film "Le Mirage" de Ricardo Trogi et Louis Morissette, le tout accompagné d'extraits de films de la cuvée 2015 savamment choisis.

Le prix hommage de cette année a été décerné à l'auteur-compositeur François Dompierre qui, durant ses quelque 50 ans de carrière, a écrit la musique d'une soixantaine de téléséries, documentaires et longs métrages québécois, dont "Bonheur d'occasion", "Le Matou", "Le Déclin de l'Empire américain" et, plus récemment, "La Passion d'Augustine".

Denys Arcand, Louise Forestier, Catherine Major et Martin Léon comptent parmi les artistes qui ont célébré l'oeuvre de M. Dompierre sur scène, à qui l'on doit aussi la comédie musicale "Demain matin, Montréal m'attend" basée sur des textes de Michel Tremblay.

Le nouveau venu Irdens Exantus a gagné le prix du meilleur acteur de soutien pour son interprétation du jeune stagiaire haïtien Souverain Pascal dans "Guibord s'en va-t-en guerre" de Philippe Falardeau.

Le trophée de la meilleure musique originale a été attribué à Martin Léon pour la bande sonore de "Guibord s'en va-t-en guerre" alors que celui du meilleur long métrage documentaire a été décerné à Patricio Henriquez pour "Ouïghours, prisonniers de l'absurde".

M. Henriquez, qui est né au Chili et a émigré au Québec en 1974 après la chute du gouvernement Allende, a profité de l'occasion pour faire une sortie contre la présidente du Front national, Marine Le Pen, qui est présentement de passage en sol québécois.

"Elle critique les gouvernements du Canada et du Québec pour avoir ouvert les portes aux réfugiés syriens. Et le pire, c'est qu'elle dit qu'elle critique ces gouvernements pour défendre la culture québécoise. Je ne pouvais pas ne pas vous parler de ça aujourd'hui parce que la culture québécoise n'a pas besoin de ce type de défense. Nous pouvons le faire nous-mêmes", a déclaré le réalisateur, provoquant aussitôt les applaudissements de l'auditoire.

Quant au Billet d'or, il a été remis à "La Guerre des tuques 3D", nouvelle mouture animée du classique d'André Melançon sorti en 1984.

Le Gala du cinéma québécois a été diffusé sur les ondes de Radio-Canada en direct du Monument-National, à Montréal.

LIRE AUSSI

>> Gala 2016: toutes les photos du tapis rouge

>> Gala du cinéma: Les films coup de cœur des artistes

>> Des artistes réagissent à l'affaire Jutra

>> Le nouveau trophée ne fait pas l'unanimité

>> Affaire Jutra: «Je me disais que ça allait un jour nous rebondir sur le nez» - François Dompierre

>> Les tenues préférées de la rédaction

>> Qui portait quoi sur le tapis rouge?

Liste des gagnants:

MEILLEUR FILM

  • Corbo - Mathieu Denis
  • Les démons - Philippe Lesage
  • Les êtres chers -Anne Émond
  • Félix et Meira - Maxime Giroux
  • La passion d'Augustine - Léa Pool

MEILLEURE RÉALISATION

  • Mathieu Denis - Corbo
  • Anne Émond - Les êtres chers
  • Maxime Giroux - Félix et Meira
  • Philippe Lesage - Les démons
  • Léa Pool - La passion d'Augustine

MEILLEUR SCÉNARIO

  • Mathieu Denis - Corbo
  • Anne Émond - Les êtres chers
  • Alexandre Laferrière, Maxime Giroux - Félix et Meira
  • Céleste Parr - Gurov & Anna
  • Marie Vien, Léa Pool - La passion d'Augustine

MEILLEURE ACTRICE

  • Céline Bonnier - La passion d'Augustine
  • Laurence Leboeuf - Turbo Kid
  • Fanny Mallette - Chorus
  • Anna Mouglalis - Anna
  • Hadas Yaron - Félix et Meira

MEILLEUR ACTEUR

  • Xavier Dolan - Elephant Song
  • Maxim Gaudette - Les êtres chers
  • Alexandre Landry - L'amour au temps de la guerre civile
  • Paul Savoie - Le journal d'un vieil homme
  • Gilbert Sicotte - Paul à Québec

MEILLEURE ACTRICE DE SOUTIEN

  • Christine Beaulieu - Le mirage
  • Schelby Jean-Baptiste - Scratch
  • Catherine-Audrey Lachapelle - L'amour au temps de la guerre civile
  • Diane Lavallée - La passion d'Augustine
  • Lysandre Ménard - La passion d'Augustine

MEILLEUR ACTEUR DE SOUTIEN

  • Irdens Exantus - Guibord s'en va-t-en guerre
  • Salim Kechiouche - Noir
  • Jean-Simon Leduc - L'amour au temps de la guerre civile
  • Tony Nardi - Corbo
  • Luzer Twersky - Félix et Meira

MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE

  • Jean-Philippe Bernier, Jean-Nicolas Leupi - Turbo Kid
  • Michel Corriveau - Anna
  • Gaëtan Gravel, Patrice Dubuc - Elephant Song
  • Martin Léon - Guibord s'en va-t-en guerre
  • Jenny Salgado, André Courcy, Luc St-Pierre - Scratch

MEILLEUR SON

  • François Grenon, Sylvain Bellemare, Luc Boudrias - Le bruit des arbres
  • Claude La Haye, Claude Beaugrand, Luc Boudrias, Patrick Lalonde - Elephant Song
  • Claude La Haye, Sylvain Bellemare, Bernard Gariépy Strobl - Guibord s'en va-t-en guerre
  • Claude La Haye, Patrice Leblanc, Bernard Gariépy Strobl - Corbo
  • Raymond Vermette, Christian Rivest, Stéphane Bergeron, Guy Pelletier, Julie Dufour - La guerre des tuques 3D

MEILLEUR MONTAGE

  • Mathieu Bouchard-Malo - Les êtres chers
  • Richard Comeau - Guibord s'en va-t-en guerre
  • François Delisle - Chorus
  • Dominique Fortin - Elephant Song
  • Hubert Hayaud - Scratch

MEILLEURE DIRECTION DE LA PHOTOGRAPHIE

  • Steve Asselin - Corbo
  • Yves Bélanger - Brooklyn
  • Serge Desrosiers - Ville-Marie
  • Pierre Gill - Elephant Song
  • Daniel Jobin - La passion d'Augustine

MEILLEUR MAQUILLAGE

  • Catherine Beaudoin - Anna
  • Nicole Lapierre - Elephant Song
  • Lizane LaSalle - Corbo
  • Joan-Patricia Parris - Le scaphandrier
  • Olivier Xavier - Turbo Kid

MEILLEURE COIFFURE

  • Réjean Goderre - Elephant Song
  • Martin Lapointe - Corbo
  • Martin Lapointe - Les êtres chers
  • Martin Lapointe - La passion d'Augustine
  • Martin Lapointe - Ville-Marie

MEILLEURS COSTUMES

  • Mario Davignon - After the Ball
  • Michèle Hamel - La passion d'Augustine
  • Judy Jonker - Corbo
  • Ginette Magny - Elephant Song
  • Éric Poirier - Turbo Kid

MEILLEURE DIRECTION ARTISTIQUE

  • Philippe Arseneau Bussières - La guerre des tuques 3D
  • Éric Barbeau - Corbo
  • Éric Barbeau - Les êtres chers
  • Patrice Bengle - La passion d'Augustine
  • François Séguin - Brooklyn

MEILLEUR LONG MÉTRAGE DOCUMENTAIRE

  • L'empreinte - Carole Poliquin, Yvan Dubuc
  • L'or du golfe - Ian Jaquier
  • Ouïghours, prisonniers de l'absurde - Patricio Henriquez
  • Le prix à payer - Harold Crooks
  • Le profil Amina - Sophie Deraspe

MEILLEUR COURT OU MOYEN MÉTRAGE DE FICTION

  • Bleu Tonnerre - Jean-Marc E. Roy, Philippe David Gagné
  • Le cycle des moteurs - Patrice Laliberté
  • Maurice - François Jaros
  • Le pédophile - Ara Ball
  • Star - Emilie Mannering

MEILLEUR COURT OU MOYEN MÉTRAGE D'ANIMATION

  • All the Rage - Alexandra Lemay
  • Autos Portraits - Claude Cloutier
  • My Heart Attack - Sheldon Cohen
  • Sonámbulo - Theodore Ushev
  • Squame - Nicolas Brault

FILM S'ÉTANT LE PLUS ILLUSTRÉ À L'ÉTRANGER

  • Chorus (François Delisle)
  • Elephant Song (Charles Binamé)
  • Félix et Meira (Maxime Giroux)
  • La passion d'Augustine (Léa Pool)
  • Turbo Kid (Anouk Whissell, François Simard et Yoann-Karl Whissell)

LE BILLET D'OR (LE PLUS D'ENTRÉES AU CINÉMA)

  • La guerre des tuques 3D

Jutra 2016 - Dévoilement des nominations

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Gala du cinéma québécois 2016: les photos du tapis rouge