DIVERTISSEMENT

Alain Gravel remplace Marie-France Bazzo à Radio-Canada Première (VIDÉOS/PHOTOS)

21/04/2015 10:25 EDT

La rumeur planait depuis que Marie-France Bazzo avait annoncé son départ de Radio-Canada: c’est Alain Gravel qui prendra la barre de l’émission matinale de Radio-Canada Première à compter de l’automne prochain.

Alain Gravel remplace Marie-France Bazzo

Cumulant 37 ans de journalisme, Alain Gravel a répété à plusieurs reprises être extrêmement heureux de cette nomination, en point de presse, mardi matin.

«Il y a deux seuls mots pour décrire ce que je ressens, c’est que je suis très content, vraiment content, a déclaré celui qui a animé à CKAC, de 1980 à 1989. Je sors de ma zone de confort, et j’ai l’impression de me lancer dans une nouvelle aventure, comme quand j’étais un ti-cul de 20 ans qui commençait à la radio, à Québec. Je sens que je me lance dans une aventure sans filet, mais captivante, et quand même bien appuyé par 37 ans de métier. Les gens ont beaucoup retenu mes 8 dernières années en journalisme d’enquête, mais j’ai tout fait dans ce métier-là. J’ai couvert des conseils municipaux, des manifestations, la Crise d’Oka, les grèves du transport en commun. J’ai l’impression qu’après 37 ans, avec mon bagage et diverses facettes de ma personnalité que les gens connaissent moins – j’aime déconner, j’aime plein de choses, je suis très curieux – je n’avais pas le droit de ne pas essayer ce défi-là.»

Alain Gravel prendra la barre de C'est pas trop tôt!

Alain Gravel sera votre nouvel animateur de l'émission matinale d'ICI Radio-Canada Première de la région d'ICI Grand Montréal, C'est pas trop tôt. Souhaitez-lui la bienvenue!

Posted by ICI Radio-Canada Première on 21 avril 2015

On ignore encore si le rendez-vous de début de journée de Radio-Canada Première, présentement baptisé C’est pas trop tôt, conservera le même titre, et si les collaborateurs actuellement en place garderont leur poste. Alain Gravel a dit apprécier le virage axé sur l’information qu’a emprunté l’équipe de Radio-Canada Première lorsque Marie-France Bazzo est arrivée en ondes, il y a deux ans.

«Quand René Homier Roy a quitté, ils ont pris une direction qui va plus vers les nouvelles, et c’est ce qu’ils veulent garder. Je vais trouver mon ton là-dedans. C’est un peu pour ça qu’ils sont venus me chercher. Je ne viens pas de nulle part : je viens de l’information au sens large. La seule discussion que j’ai eue, c’est à propos de l’orientation générale de l’émission. Je ne veux pas arriver avec mes gros sabots. J’ai l’intention de m’appuyer sur la tradition de l’information à Radio-Canada et de donner mon ton, une certaine saveur.»

«Le matin, c’est un heureux mélange de convivialité et d’information, a indiqué Patricia Pleszczynska, directrice générale de Radio-Canada Première. Les gens, au réveil, veulent savoir ce qui se passe dans l’actualité, savoir ce qui va se passer dans leur journée. En même temps, c’est un moment où on peut rire un peu.»

Alain Gravel n’a pas officiellement passé de test ou d’audition à proprement parler, mais a remplacé Anne-Marie Dussault et Michel Auger dans leurs créneaux respectifs dans les derniers mois, ce qui a aiguillé la direction de Radio-Canada Première.

Fini Enquête

Alain Gravel espère-t-il battre Paul Arcand et le 98,5 en termes de cotes d’écoute? Un grand rire a éclaté dans l’assistance de la conférence de presse quand la question a été posée.

«Je ne répondrai pas à ça, a lancé le principal intéressé. Tout ce que je veux, c’est d’avoir du plaisir à faire cette émission-là, avoir du plaisir avec l’équipe. Je veux relever le défi et redonner à Radio-Canada ce qu’on me donne depuis que je suis ici, faire honneur à Radio-Canada, qui m’offre cette grande opportunité. Je vais travailler fort pour que ça marche. Il y a Paul Arcand, il y en a d’autres, et il y aura moi. Je ne veux pas me comparer à Bazzo, à Arcand ou à personne. C’est moi, et les gens aimeront ou n’aimeront pas.»

Il ne se fixe pas non plus d’objectifs de longévité.

«Je me lance dans cette aventure de façon un peu insouciante, mais je pense que l’insouciance est l’une de mes grandes qualités», a précisé l’homme, qui dit avoir été jusqu’ici un lève-tôt, «mais peut-être pas à ce point-là.»

Ce nouvel engagement quotidien signifie qu’Alain Gravel abandonnera Enquête, à la télévision de Radio-Canada. «Enquête, pour moi, c’est un chapitre qui se clôt. Je suis très content d’avoir fait Enquête, mais maintenant, je passe à autre chose.»

«C’est une grosse décision, mais j’étais mûr pour ça. Ça fait quand même un certain temps que j’avais avisé mes patrons de mon désir de remplir de nouveaux défis. Au cours de la première discussion qu’on a eue à ce sujet, je leur ai dit qu’il y avait une chose qui me tentait beaucoup, c’était d’être morning man. Ça permet de faire de l’information, de toucher à tout, à plein de choses qui m’intéressent, d’apprendre de nouvelles choses. C’est une grande décision, mais ça m’excite. Dans la vie, on regrette ce qu’on ne fait pas, on ne regrette pas ce qu’on fait», a philosophé Alain Gravel, en soulignant la solidité et le travail impeccable des équipes en place à Enquête. L’identité de son successeur à la tête de la tribune Enquête sera dévoilée prochainement.

Alain Gravel a animé Enjeux, à Radio-Canada, de 1997 à 2007, puis s’est imposé aux commandes d’Enquête, depuis 2007. Plusieurs de leurs reportages, à son équipe et lui, ont fait couler énormément d’encre, comme sa grande entrevue avec Geneviève Jeanson, et ceux sur la collusion et la corruption dans le domaine de la construction ont mené à la mise sur pied de la Commission Charbonneau. Alain Gravel a remporté deux fois le Prix Judith-Jasmin et plusieurs trophées Gémeaux, ainsi que deux statuettes Artis.

Le 27 mars dernier, Marie-France Bazzo annonçait son départ de Radio-Canada en raison de divergences d’opinions avec la direction de la chaîne.

On pourra entendre Alain Gravel pour la première fois à l’émission du matin de Radio-Canada Première le 24 août prochain.

LIRE AUSSI:

»Départ de Marie-France Bazzo: plusieurs successeurs potentiels

»Marie-France Bazzo a présenté sa dernière émission de «C'est pas trop tôt»

»Marie-France Bazzo quitte Radio-Canada

Alain Gravel remplace Marie-France Bazzo - Réactions Twitter

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter