POLITIQUE
28/05/2017 08:52 EDT

Construction: on continue de négocier sauf le secteur résidentiel

L'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ) a annoncé, dimanche matin, qu'elle se retirait de la table de négociation dans le secteur résidentiel.

L'APCHQ explique avoir déposé une offre finale, vendredi soir. Elle souligne qu'en cours de négociation, elle a fait plusieurs compromis et bonifié considérablement ses offres salariales. Mais, elle affirme que les demandes de l'Alliance syndicale étaient inacceptables.

L'APCHQ estime qu'elle est allée "le plus loin possible" sur la question des augmentations salariales, compte tenu des perspectives économiques du secteur résidentiel pour les années à venir. Elle dit avoir offert une hausse moyenne de 1,9 pour cent pour les quatre prochaines années, alors que l'Indice des prix à la consommation a augmenté, en moyenne au cours des quatre dernières années, de 1 pour cent.

L'organisation précise que son offre finale est toujours sur la table, et peut être acceptée par l'Alliance syndicale.

Malgré leurs nombreux différends, les parties syndicale et patronale dans les autres secteurs devaient poursuivre les négociations dimanche.

L'Alliance syndicale, qui entend déposer dès lundi une plainte contre la partie patronale pour négociation de "mauvaise foi", estime qu'il faut poursuivre les pourparlers afin de défendre les intérêts des travailleurs.

Quant à l'Association de la construction du Québec, elle affirme qu'il est possible de trouver une solution "gagnant-gagnant", où tout le monde y trouvera son compte.

Ces négociations se déroulent alors que le gouvernement Couillard a convoqué tous les députés lundi matin à l'Assemblée nationale en vue de la possible adoption d'une loi spéciale. La ministre du Travail, Dominique Vien, espère toutefois qu'une entente négociée sera conclue.

Les 175 000 travailleurs de la construction sont en grève générale illimitée depuis mercredi.

LIRE AUSSI:

» Construction: l'Alliance syndicale entamera des procédures judiciaires contre la partie patronale

» Grève de la construction: Couillard déposera une loi spéciale lundi s'il n'y a pas d'entente

» Grève dans la construction: les négociations n'ont guère porté fruit