Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Gala Les Olivier 2015: les plus belles tenues du tapis rouge

Dimanche 10 mai, les comiques ont foulé le tapis rouge du Gala les Olivier sous un ciel peu clément. Une entrée qui s'est déroulée à l'intérieur pour fuir les caprices du ciel, mais nos humoristes n'avaient pas pour autant failli à la tradition: se mettre sur leur 36 en respectant les codes du classique.

Honneur à Kim Lizotte pour commencer qui a choisi une robe courte et blanche pour faire son entrée dans le temple de l'humour. Simple, mais efficace. Valérie Blais, elle aussi affichait une création d'un blanc immaculé: tendance dominante pour les femmes de ce tapis rouge.

Quant aux hommes les plus chics de la soirée, leurs complets, parfois trois pièces pour Sugar Sammy (comble du chic) oscillaient entre gris, noir et bleu plus ou moins soutenu. Au programme: cravate ou noeud papillon étaient légion, la touche de chic ultime qui vient fermer des chemises le plus souvent blanches.

Toutes les photos du tapis rouge du Gala les Olivier

Tapis rouge Gala Les Olivier 2015

Classiques, élégants, aux coupes impeccables

Sugar Sammy égal à lui même affichait un complet trois-pièces gris, veste blanche: à la fois chic, de saison et parfaitement dans le coup! On a particulièrement aimé la coupe de l'ensemble, parfaitement ajusté. Sa compagne, elle aussi comme Kim Lizotte portait une robe blanche de saison.

Martin Matte, tout sourire, avait choisi un complet d'un bleu riche, noeud papillon gris clair.

Rachid Badouri: complet bleu quasi électrique, mince cravate noire.

Louis-José Houde: complet noir et cravate noire sur chemise blanche, était lui aussi à la fois dans le coup et élégant, dans les mêmes nuances d'André Sauvé, qui lui avait pris le parti de porter sa chemise blanche ouverte sans cravate.

Les plus audacieux

Adib Alkhalidey avait opté pour la tenue la plus "comique": pantalon rayé orange et blanc marié à une veste du même orange. Un noeud papillon bleu royal pour compléter le tout. Audacieux, mais certainement pas dénué d'élégance dans le fond! Quant à François Bellefeuille, sa veste mouchetée (nuances de gris tirant sur le bleu et blanc) ne pouvait pas passer inaperçue

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.