LES BLOGUES
24/02/2019 08:00 EST | Actualisé 13/05/2019 16:30 EDT

Voir réussir les autres, c’est aussi se voir échouer

Il est difficile de faire pousser une fleur dans un sol où l'amertume règne en maître.

Hero Images via Getty Images

Avez-vous déjà remarqué à quel point la réaction des gens par rapport à votre succès diffère d'une personne à l'autre?

Certains sont totalement ravis - et ça se voit et ça se sent - alors que les autres nous laissent un peu perplexes avec leurs commentaires du style: «Pas de danger que ça m'arrive à moi. Je le mérite aussi, il me semble...»

En fait, la réaction de chacun en dit beaucoup plus qu'on pense sur leur facilité / difficulté à se réjouir du bonheur des autres.

Envie et jalousie

Certaines personnes sont peu enclines à se réjouir de tout ce qui pourrait nous arriver de bon, tout simplement parce qu'elles font constamment la comparaison avec leur propre parcours de vie et voient dans le fait d'avoir plus qu'elles une certaine forme d'injustice, ce qui leur fait vivre une très grande frustration. Elles deviennent donc envieuses et jalouses.

À la limite, c'est comme si elles sentaient qu'on leur enlève quelque chose ou le vivent tout simplement comme une compétition qu'elles veulent remporter à tout prix.

J'ai été à même de remarquer ce comportement chez certaines personnes de mon entourage. À titre d'exemple, l'une d'entre nous rencontre l'amour et voilà que j'entends: «Je ne comprends pas pourquoi ça fonctionne pour elle. Il me semble que je parais beaucoup mieux pourtant.» Vous voyez le genre?

Les péteux de balloune

L'autre façon qu'ont ces personnes de nous faire sentir que nos succès les dérangent, c'est quand leurs commentaires visent tout simplement à saboter nos efforts, à nous décourager, à nous faire douter ou à nous inciter à abandonner.

Attention aux conseils qu'on dit «pour notre bien». Ils cachent souvent une intention toute autre comme, par exemple, de nous empêcher de briller, de voler trop haut, de vivre quelque chose qui sortirait de l'ordinaire.

Il faut user de discernement pour faire la part des choses entre un conseil avisé et un conseil qui n'est qu'une tactique pour nous démotiver et faire en sorte que nous ne sortions jamais du lot.

Une question d'estime

Si nous avons tendance à sentir un pincement négatif à chaque fois que nous apprenons que telle ou telle personne a eu une promotion, a gagné à la loterie, est en amour, a perdu 20 lb, s'est acheté une maison, a remporté un prix... C'est que cela fait écho avec quelque chose à l'intérieur de nous qui aurait aussi envie de vivre toutes ces choses, mais qui ne s'en sent pas digne ou méritant.

Il est vrai que de voir les autres réussir, ça nous ramène souvent à notre propre réalité qui se veut parfois terne et sans histoire.

Nous avons probablement une faible estime que nous cachons derrière du verbiage ou, au contraire, nous sommes totalement effacés, mais tout aussi frustrés.

Il est vrai que de voir les autres réussir, ça nous ramène souvent à notre propre réalité qui se veut parfois terne et sans histoire. Cela fait remonter notre déception de ne pas arriver à faire ou à être ce que les autres arrivent à faire et à être. Cela fait ressortir notre manque de courage, notre manque de structure, de détermination, de constance.

Ce qui est triste, toutefois, c'est que les gens envieux et jaloux auront toujours de la difficulté à accéder au podium parce que, la plupart du temps, ils cultivent le mépris. Ils ne vivent pas dans la gratitude comme ceux qui réussissent à obtenir ce qu'ils désirent.

En fait, toute pensée est une graine que nous plantons dans le sol et il est difficile de faire pousser une fleur dans un sol où l'amertume règne en maître. Ainsi, si nous voulons être de ceux qui réussissent, nous devons apprendre à d'abord apprécier le succès des autres pour permettre au nôtre de se manifester.

LIRE AUSSI:

» BLOGUE Tomber en amour... enfin!

» BLOGUE Pendant que nous attendons l'amour parfait

» BLOGUE L'équilibre se trouverait-il dans la routine?

La section des blogues propose des textes personnels qui reflètent l'opinion de leurs auteurs et pas nécessairement celle du HuffPost Québec.