Uniqlo ouvre son plus grand magasin au Canada à Montréal

Le paradis des basiques dans un espace grandiose.

Alors que le centre-ville de Montréal est déserté plus que jamais à cause de la pandémie, la chaîne japonaise Uniqlo y inaugure ce vendredi en grande pompe son plus grand magasin du Canada, dans le Centre Eaton.

Avec ses 32 000 pieds carrés, la première succursale québécoise - la 14e au pays - est franchement spectaculaire et risque bien de ramener bon nombre de modeux chasseurs d’aubaines au coeur de la métropole. Faut dire que l’ouverture était attendue avec impatience depuis plus d’un an.

Le premier étage accessible de la rue Sainte-Catherine (au coin de Robert-Bourassa) est déjà grand, mais le véritable spectacle est en haut des vastes escaliers roulants, au deuxième étage. On s’y perd, littéralement. On déambule parmi des pièces basiques de toutes sortes, des rayons entiers de manteaux, puis de pulls, puis de t-shirts qui se répètent presque à l’infini.

«On veut que le client ait toujours chaque pièce à proximité, au lieu de la chercher à l’autre bout du magasin», nous explique-t-on lors de notre visite en avant-première, jeudi. Ainsi on peut retrouver la même veste à cinq endroits différents dans le magasin.

En plus de tout ce qu’on retrouve en ligne sur uniqlo.ca, on peut ici mettre la main sur des collections spéciales élaborées avec de grands créateurs comme JW Anderson ou Ines de la Fressange (photo ci-haut), des collaborateurs réguliers de la marque. On nous avertit qu’elles partent généralement très vite.

La succursale de Montréal est tellement grande qu’elle ne dispose pas que de vêtements, mais aussi d’un coin lecture pour enfants (photo ci-bas) ainsi qu’un espace fleuriste proposant les créations du studio montréalais de design floral, Bell Jar Botanicals, jusqu’au 15 novembre.

Pendant la pandémie, la boutique prévoit demeurer ouverte, exigeant simplement le port du masque. Les cabines d’essayage demeurent accessibles.

Passion UNIQLO

Contrairement aux Zara et H&M, UNIQLO offre des pièces qui ne sont pas calquées sur les derniers défilés. On y a droit à des basiques, des collections aux coupes nettes souvent intemporelles, unisexes, et surtout abordables, disponibles dans les tailles allant de XXS à 2XL.

La marque habille autant les femmes, hommes que les bébés de la tête aux pieds. Des sous-vêtements et pyjamas aux manteaux ultras chauds, des bas aux tuques, des vêtements de sport aux vestons. On y trouve même des masques faits du populaire tissu respirant de la griffe, AIRism.

Les fans finis québécois d’UNIQLO qui faisaient auparavant le détour à Toronto ou New York pour passer en boutique vous diront que les vêtements de la marque sont de meilleure qualité que ceux offerts par les grands détaillants, et donc plus durables. UNIQLO tente en effet de s’éloigner du fast fashion, la mode éphémère, en misant sur des matières de qualité et des designs qui perdurent dans le temps. Elle consacre d’ailleurs une section de son magasin de Montréal aux pièces faites de vêtements recyclés.

La plupart des morceaux demeurent toutefois fabriqués dans des grandes manufactures en Chine, au Vietnam et au Bangladesh.

UNIQLO est atterrie en sol canadien en septembre 2016 et compte maintenant une dizaine de boutiques chez nous, notamment à Toronto, à Vancouver et à Edmonton.

La marque détenue par la société Fast Retailing compte plus de 2000 magasins dans 19 pays et demeure le plus grand détaillant de vêtements en Asie.

Uniqlo Montréal