Produits menstruels écolos: votre municipalité pourrait vous rembourser

Certaines municipalités sont prêtes à payer pour encourager les femmes à remplacer leurs tampons et serviettes hygiéniques jetables par des alternatives lavables.

Pour réduire l’impact écologique de leurs règles, de plus en plus de Québécoises se tournent vers des alternatives plus durables, comme la coupe menstruelle, les serviettes hygiéniques lavables ou les culottes menstruelles. Et de plus en plus de villes et d’arrondissements sont prêts à leur donner un coup de pouce financier par le biais de subventions.

La semaine dernière, l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie annonçait que son programme de subventions pour l’utilisation des couches lavables serait bonifié pour inclure les produits d’hygiène féminine réutilisables. Les résidentes de l’arrondissement peuvent recevoir un remboursement allant jusqu’à 40$ sur présentation d’une preuve d’achat.

«Cet ajout au programme vient renforcer notre volonté d’offrir des alternatives écoresponsables aux résidents du quartier qui souhaitent modifier leurs habitudes afin de réduire la quantité de déchets domestiques qu’ils produisent», expliquait le maire de l’arrondissement, François William Croteau.

Des tonnes de déchets

Au-delà des avantages pour la planète, les municipalités ont tout intérêt à encourager les ménages à se convertir aux produits hygiéniques lavables.

La femme moyenne sera menstruée pendant 2 280 jours au cours de sa vie. Elle utilisera plus de 10 000 tampons et/ou serviettes hygiéniques, ce qui représente entre 125 et 150 kg de déchets.

Puisque ce sont les municipalités qui assurent la collecte et l’enfouissement des matières résiduelles, elles gagnent à réduire la quantité de déchets qui se retrouvent dans les poubelles.

Sans compter les dégâts causés aux systèmes d’aqueduc par les tampons qui sont jetés dans les toilettes alors qu’ils ne devraient absolument pas l’être.

Avez-vous droit à la subvention?

Une quinzaine de municipalités et d’arrondissements offrent des subventions allant jusqu’à 125 dollars pour encourager l’utilisation des produits hygiéniques lavables:

  • Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce (Montréal)
  • Ahunstic-Cartierville (Montréal)
  • Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles (Montréal)
  • Rosemont-La Petite-Patrie (Montréal)
  • Sud-Ouest (Montréal)
  • Boisbriand
  • Chambly
  • Mascouche
  • MRC Marguerite-D’Youville
  • Pointe-Claire
  • Prévost
  • Saint-Hippolyte
  • Saint-Jean-sur-Richelieu
  • Saint-Roch-de-L’Achigan
  • Saguenay
  • Vaudreuil-Dorion