DIVERTISSEMENT
31/03/2019 21:55 EDT | Actualisé 01/04/2019 08:38 EDT

«Tout le monde en parle»: Jean-Philippe Wauthier revient sur sa «grosse année» et «la fin de sa naïveté»

«Les personnes connues, leurs niaiseries et leurs erreurs sont vraiment plus grosses que celles des autres, parce qu’elles sont exposées...»

Karine Dufour via Radio-Canada

Jean-Philippe Wauthier était de passage à Tout le monde en parle, ce dimanche 31 mars, pour discuter de son nouveau talk-show, Bonsoir bonsoir!, dont la première sera diffusée ce lundi sur les ondes d'ICI Télé, mais aussi pour dresser le bilan d'une année qui fut particulièrement mouvementée pour l'animateur.

Guy A. Lepage a d'abord questionné son invité à savoir comment Bonsoir bonsoir! allait se démarquer des précédents talk-shows Les échangistes et Le beau dimanche.

«Quand on te donne une page blanche, c'est embêtant, parce que la page n'est jamais vraiment blanche. Elle est toujours teintée de ce qu'on a fait avant, a expliqué Jean-Philippe Wauthier. La demande de Radio-Canada, c'était: ''Mets exactement ce que tu es''.»

Aux yeux de l'animateur, sa vraie couleur se rapproche de cette liberté totale dont il jouit à la barre de l'émission de radio La soirée est (encore) jeune.

«La différence, c'est qu'on s'est permis d'imaginer que tout pourrait se passer.»

«Ma qualité, c'est d'être capable de faire une entrevue politique, une entrevue artistique et une entrevue scientifique, et de réussir à me dépatouiller dans les trois.»

Karine Dufour via Radio-Canada
Jean-Philippe Wauthier à «Tout le monde en parle» le 31 mars 2019.

«Une grosse année»

Jean-Philippe Wauthier a par la suite été invité à se prononcer sur les différents événements ayant marqué sa dernière année, en commençant par la fin de l'émission de variétés Les dieux de la danse, qui n'aura pas droit à une cinquième saison sur les ondes de Radio-Canada.

«J'ai été surpris à chaque année supplémentaire, pour être très honnête, a-t-il blagué. Je crois que ç'a été une aventure sous-estimée, Les dieux de la danse, par moi et particulièrement par Serge Denoncourt.»

«On ne pensait pas que ça allait fonctionner comme ça. Et on ne pensait pas qu'on allait avoir autant de fun. On a eu du fun sur un moyen temps.»

Jean-Philippe Wauthier cédera également sa place à Véronique Cloutier cette année à l'animation du gala des prix Gémeaux. Une décision que ce dernier explique par son horaire surchargé, qui l'aurait empêché de consacrer le temps et l'énergie nécessaires à l'élaboration d'un bon gala.

«Véronique Cloutier va faire une bien meilleure job que moi cette année, sans aucun doute. C'est une animatrice de gala née», a-t-il lancé.

Karine Dufour via Radio-Canada
Jean-Philippe Wauthier à «Tout le monde en parle» le 31 mars 2019.

«La fin de la naïveté»

Jean-Philippe Wauthier est ensuite revenu sur cet «incident» hautement médiatisé survenu en novembre dernier, lorsqu'il a franchi les piquets de grève des employés de la SAQ pour acheter une bouteille de vin pour une amie atteinte d'un cancer dont c'était l'anniversaire.

Une «erreur de jugement» qu'il a d'abord attribuée à cette grosse année vécue sur le plan personnel comme professionnel.

«Je m'en suis excusé. [...] Les personnes connues, leurs niaiseries et leurs erreurs, elles sont vraiment plus grosses que celles des autres, parce qu'elles sont exposées», a relativisé le principal intéressé.

Wauthier a expliqué qu'il avait pris le temps de discuter avec les grévistes pour connaître leurs revendications, pour ensuite retourner à l'intérieur de la succursale pour reporter la bouteille.

Finalement, l'animateur a confié que lui et ses collaborateurs étaient encore en réflexion en ce qui a trait au retour éventuel de La soirée est (encore) jeune.

«Ça fait plusieurs saisons de trop, hein? On réfléchit à ça, a-t-il lancé. On a une grande chance avec cette émission-là. On a un public extrêmement fidèle, nombreux et jeune. [...] Ce qui fait qu'on a la chance de se poser la question à savoir si on veut revenir ou non. Mais ce n'est pas tout le monde qui a cette grande chance-là.»

Bonsoir bonsoir! sera diffusée du lundi au jeudi à 21h, à compter du 1er avril.

À voir également :