POLITIQUE
19/12/2018 11:01 EST | Actualisé 19/12/2018 11:02 EST

Montréal, Toronto et Vancouver réclament une nouvelle ronde de financement du transport collectif par le fédéral

Les maires des trois plus grandes villes du pays signent une lettre à l’intention du premier ministre Justin Trudeau.

Roberto Machado Noa/LightRocket via Getty Images

Le premier ministre Justin Trudeau doit s'engager pour une nouvelle ronde de financement du transport en commun dans le budget 2019, réclament les maires des trois plus grandes villes du pays. Montréal, Toronto et Vancouver souhaitent un financement plus prévisible pour la prochaine phase de planification des grands travaux, dont la ligne rose.

Valérie Plante, mairesse de Montréal, John Tory, maire de Toronto, et Kennedy Stewart, nouvellement élu à Vancouver, signent une lettre ouverte parue mercredi dans certains quotidiens, dont La Presse. Ils réclament à M. Trudeau et son ministre des Finances, Bill Morneau, de prendre «dès maintenant l'engagement national de construire l'infrastructure qui forme l'ossature des villes canadiennes à très long terme».

«Presque le tiers de la population du pays dépend de nos villes pour sa mobilité. [...] Malheureusement, les besoins des citoyens en matière de transports collectifs exigent des capacités financières supérieures à celles de nos villes et même à celles de l'ambitieux plan Investir dans le Canada du gouvernement fédéral», écrivent-ils.

Courtoisie - Ville de Montréal
La mairesse de Montréal, Valérie Plante, et l'ex-maire de Vancouver, Gregor Robertson, lors d'une visite à Toronto avec le maire John Tory en novembre 2017.

Les deux maires et la mairesse soulignent qu'ils ont récemment été élus avec des promesses ambitieuses en matière de transport. À Montréal, Mme Plante affirme que le travail de planification de la ligne rose doit commencer «dès maintenant», même si elle peut sembler «une entreprise lointaine à l'heure actuelle».

Toronto a un projet semblable pour une ligne de métro de contournement, qui doit alléger l'achalandage sur la principale ligne se rendant au centre-ville. Vancouver veut étendre son système léger sur rail (SLR) en mode souterrain.

«Les projets en cours dans nos villes ont été planifiés il y a plusieurs années. Ainsi, la planification des projets de la prochaine phase prendra à peu près autant de temps. Pour être mis en chantier avec confiance, ces projets auront besoin de la certitude et de la stabilité d'un engagement municipal-fédéral», soulignent les trois élus.

Le gouvernement fédéral mène actuellement des consultations pré-budgétaires en vue de la préparation du budget 2019, qui devrait être présenté en février ou en mars.