DIVERTISSEMENT
10/05/2018 14:33 EDT | Actualisé 10/05/2018 14:33 EDT

Prêts pour un «bootcamp» avec Émily Bégin et Étienne Boulay à V?

Vous pensez avoir ce qu'il faut? Les inscriptions sont ouvertes!

En mode renouvellement de programmation pour 2018-2019, la chaîne annonçait la semaine dernière la mise sur pied d'un nouveau jeu culinaire, Je suis chef, avec Isabelle Racicot.

Jeudi matin, on levait le voile sur Bootcamp: le parcours extrême, une idée développée par Attraction Images, qui mettra à l'honneur le dynamisme et le dépassement de soi, des valeurs chères au public de V, estime Brigtte Vincent, vice-présidente contenu chez Groupe V Média. On prévoit déjà décliner abondamment cette nouvelle marque sur la plateforme web Noovo.ca et sur les réseaux sociaux.

Chaque semaine, des équipes – obligatoirement composées d'un homme et d'une femme, qu'il s'agisse de couples, d'amis, de frères et sœurs, de collègues, de cousins et cousines, etc – s'affronteront dans des défis physiques extrêmes. Elles seront 12 sur la ligne de départ.

Puis, comme dans un tournoi, un tandem sera éliminé à la fin de tous les épisodes, lesquels culmineront avec un ultime face-à-face qui empruntera sensiblement toujours le même rituel. Au bout des 13 rendez-vous d'une heure, un clan vainqueur mettra la main sur un grand prix d'une valeur de 10 000$.

Bootcamp: le parcours extrême aura la particularité de nous exposer Montréal dans toute sa splendeur. Car toutes les prouesses que devront réaliser les participants seront campées dans un lieu emblématique de la métropole: l'Oratoire Saint-Joseph, le Vieux-Port, le Mont-Royal, le Stade olympique, le parc Jean-Drapeau, etc. Le réalisateur Guillaume St-Arnaud, qui conduira aussi, cet automne, Pour emporter, avec France Beaudoin à ARTV, aura donc plusieurs beaux terrains de jeu à mettre en scène pour accoler une facture visuelle unique à Bootcamp: le parcours extrême. L'équipe attend d'ailleurs encore l'autorisation de certains lieux pour y planter son équipement de tournage. On enregistrera en rafale deux épisodes par semaine, cet été.

Émotion et inspiration

On peut dès maintenant s'inscrire si on juge avoir les capacités nécessaires à l'aventure. Les critères d'admissibilité? Avoir 18 ans et plus et... de l'agilité, de la force (physique et mentale!), de la précision, de l'équilibre, de l'endurance, de la rapidité, de la motivation, et alouette! On cherche vraiment des sportifs de haut niveau, capables de livrer de la haute performance. Des tests seront d'ailleurs effectués pour jauger les aptitudes des aspirants.

Parce que le sport, et particulièrement en équipe, permet souvent aux caractères de s'exprimer, oui, il y aura des moments de grande émotion dans Bootcamp: le parcours extrême. On constatera les qualités de meneurs ou de bons deuxièmes des «combattants», on verra les méthodes de préparation des athlètes, on évaluera les stratégies de chacun. Il pourrait y avoir des larmes et des éclats de joie, et sûrement bien de l'essoufflement.

Brigitte Vincent a toutefois fermement et formellement insisté: ça ne sera jamais trash. Bootcamp: le parcours extrême focalisera en premier lieu sur l'accomplissement, l'admiration que suscitent les exploits du genre, l'inspiration qui en découle.

Lui ex-footballeur, elle danseuse, gymnaste à ses heures, adepte de yoga et quoi encore, Étienne Boulay et Émily Bégin ont constamment la bougeotte et s'apprécient mutuellement. Ils se sont notamment côtoyés sur un plateau d'expériences hypnotiques de Messmer.

Dans Bootcamp: le parcours extrême, le duo se partagera l'animation, mais ne prendra pas part aux épreuves. À la télévision, Émily Bégin a co-animé, avec d'anciens collègues de Star Académie, Demandes spéciales, pendant quatre ans, à TVA, et Étienne Boulay a cumulé quelques mandats, dont Les testeurs, à VRAK, et Papas à 110%, à Canal Vie.

Les productrices attitrées à Bootcamp: le parcours extrême, Andrée-Anne Roberge et Nancy Bourdon, sont des habituées des compétitions au petit écran, ayant toutes deux bossé sur Vol 920. La première est également en charge des Chefs! et de L'amour est dans le pré, tandis que la seconde a contribué au Combat des villes et à Occupation double.