LES BLOGUES

Les troubles de la voix en 5 questions

18/07/2016 08:29 EDT | Actualisé 18/07/2016 08:29 EDT

Quelques statistiques

On observe un taux significativement plus élevé de troubles de la voix chez les enseignants comparativement à la population générale. Et les enfants ne sont pas épargnés. Selon les données de l'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec (OOAQ), près de 6% des enfants québécois âgés de 0 à 14 ans présenteraient un trouble vocal. Les nodules des cordes vocales sont plus fréquents chez les jeunes garçons, les filles adolescentes et les femmes adultes.

Les nodules sont la conséquence du choc répété des cordes vocales entre elles à cause d'une surutilisation ou d'une mauvaise utilisation de la voix (par exemple cris excessifs, vocalisations forcées, toux forte, éclaircissements répétés de la voix pour dégager des sécrétions, etc.). La force de frappe des deux cordes vocales ensemble irrite la muqueuse à un endroit précis, et crée de petites blessures ou un épaississement sur les deux cordes vocales. Ceci empêche le rapprochement des cordes vocales au moment de produire la voix, ce qui entraîne une raucité et un effort accru pour parler ou chanter.

Qu'est-ce qu'une dysphonie?

Une dysphonie est un trouble de la parole qui se caractérise par une difficulté à produire des sons en utilisant la voix. Les symptômes d'une dysphonie ou trouble vocal peuvent être variés: voix rauque, enrouée, faible, trop grave, bris de phonation (coupures), voix fatigable à l'usage, manque de souffle, pertes de voix, sensation de sécheresse ou de brûlure à la gorge, toux, râclage de gorge, difficulté à avaler, douleur, etc. Le trouble vocal peut s'accompagner de lésions sur les cordes vocales, le plus souvent des nodules.

Comment se développe un trouble vocal?

Plusieurs facteurs variant d'une personne à l'autre peuvent contribuer à l'apparition d'une dysphonie: l'état de santé général (ex: sinusite, asthme, bronchite, reflux gastrique), l'anatomie de l'appareil vocal (ex: malformations des cordes vocales), le tempérament, l'état d'esprit ou l'usage vocal inadéquat. Le plus souvent, c'est ce dernier facteur qui est à l'origine des troubles vocaux chez les enfants ou les adultes. La rougeur, l'inflammation, l'oedème, bref l'irritation des cordes vocales, tout comme les nodules, sont généralement provoqués par un comportement vocal néfaste, ponctuel ou répété. L'usage inadéquat de la voix peut prendre des formes diverses: encouragements sportifs réguliers, usage prolongé de la voix sans repos, chant sans technique vocale, tabagisme, etc. À ces comportements vocaux, s'ajoute très souvent une attitude de «forçage vocal», quand la muqueuse des cordes vocales se trouve irritée et ne peut plus vibrer aussi aisément qu'en temps normal. C'est souvent le cas après un rhume ou une infection (ex: laryngite) qui a affecté la voix.

Certains troubles de la voix ont une cause psychologique (ex: une personne qui perd la voix complètement suite à une expérience désagréable ou un traumatisme psychologique, pas d'origine médicale ou relié à la façon dont la personne utilise sa voix).

La thérapie vocale, c'est pour qui?

Un enfant qui présente des nodules aux cordes vocales suite à des abus vocaux répétés. Un enseignant qui perd souvent la voix en fin de journée. Une personne qui travaille au service à la clientèle et a la sensation d'avoir un chat dans la gorge. Un retraité qui parle au bout de son souffle et qu'on fait souvent répéter en raison de sa voix faible. Un chanteur qui n'arrive plus à chanter certaines notes et qui a mal à la gorge après un spectacle. Une personne transsexuelle qui souhaite modifier la tonalité de sa voix suite à un changement de sexe. Un individu atteint de la maladie de Parkinson (qui affecte la qualité et l'intensité de la voix, qui devient faible et monotone).

Si vous pensez avoir un problème, quelles sont les marches à suivre?

La première étape est de consulter un médecin ORL, qui visualisera les cordes vocales afin d'en vérifier l'état. Il vous référera alors en orthophonie, au besoin. Lors de la première visite en orthophonie, une évaluation vocale sera complétée. Elle comprendra notamment un questionnaire afin de cerner les facteurs ayant pu contribuer à l'apparition ou au maintien du trouble vocal, une évaluation subjective de la voix et une évaluation objective de celle-ci à l'aide d'un logiciel d'analyse acoustique.

Par la suite, selon les besoins, une thérapie vocale sera entreprise. Elle comporte le plus souvent de 8 à 10 séances à raison d'une fois par semaine. L'orthophoniste explique comment est produite la voix normale et ce qui survient en présence d'une dysphonie, propose des conseils d'hygiène vocale afin de changer les habitudes nuisibles au fonctionnement des cordes vocales (compte pour 75% du succès de la thérapie!) et développe un programme d'exercices appropriés qui ont pour but d'améliorer la voix et l'état des cordes vocales visiblement endommagées (irritation, rougeur, inflammation, lésions).

À partir d'activités et de conseils appropriés aux besoins du client, on pourra améliorer la santé et le fonctionnement moteur du larynx en éliminant le mécanisme compensatoire de forçage vocal et en modifiant la technique vocale afin d'éviter les récidives. Il s'agit donc essentiellement d'éliminer le surmenage vocal. Différents aspects sont ciblés lors du traitement: optimiser la respiration, la phonation, l'hygiène vocale, améliorer l'intensité et la tonalité de la voix, mettre en place des stratégies de relaxation/gestion du stress, le chant, comment maximiser la résonance, projeter sa voix sans la forcer, etc.

Je suis personnellement intervenue auprès d'enfants et d'adultes présentant un trouble de la voix. Après environ trois mois de thérapie en orthophonie, les nodules aux cordes vocales avaient disparu et ils ont pu ainsi éviter une chirurgie aux cordes vocales.

Il arrive parfois que l'intervention orthophonique soit insuffisante et que les nodules persistent (ex: nodules présents depuis plus longtemps, plus épais). Une intervention chirurgicale sous laryngoscopie peut s'avérer nécessaire pour retirer les nodules (effectuée par un ORL).

Y a-t-il des trucs qu'on peut mettre en pratique pour prendre soin de sa voix?

Tout à fait! Vous trouverez dans cet article des astuces simples pour prendre soin de votre voix. En outre, cette série de capsules vidéo présente de bons conseils pour ménager vos cordes vocales!

  • Pourquoi ma voix est plus faible et rauque en fin de journée ?: Partie 1 & Partie 2

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter