NOUVELLES
15/02/2018 12:32 EST | Actualisé 15/02/2018 12:32 EST

Aaron Feis, un héros parmi les victimes de la fusillade en Floride

« Je suis tellement triste de cette nouvelle. »

Zachary Fagenson / Reuters

Un entraîneur adjoint de football et gardien de sécurité qui a étudié à l'école secondaire Marjory Stoneman Douglas et y a ensuite bâti sa carrière est l'une des 17 personnes assassinées lors du massacre de mercredi à l'école Parkland, en Floride, a déclaré un parent au HuffPost.

L'entraîneur, Aaron Feis, a été tué lorsque Nikolas Cruz, un ancien étudiant de Douglas âgé de 19 ans qui avait été expulsé pour des « raisons disciplinaires », est retourné sur le campus mercredi après-midi et a ouvert le feu sur des étudiants.

Le shérif Scott Israel a confirmé lors d'une conférence de presse mercredi qu'un entraîneur de football était parmi les victimes. L'entraîneur-chef Willis May a déclaré plus tard au quotidien Sun Sentinel que la famille de Feis avait été avertie de son décès vers minuit, et son cousin a confirmé l'information au HuffPost.

« Je suis tellement triste de cette nouvelle », a déclaré Joey Fulco. « Toute la famille Feis est dévastée».

L'étudiant Jaime Guttenburg a été confirmé mort par son père, Fred Guttenberg, dans une publication Facebook jeudi matin.

Le frère de Jamie, Jesse, était également à l'école durant la fusillade, mais il est rentré chez lui vivant, selon Local 10 News.

Feis a été qualifié de héros pour avoir utilisé son corps comme bouclier humain, protégeant les étudiants des coups de feu. May a raconté au Sun Sentinel qu'une étudiante lui avait dit que Feis avait sauté entre elle et le tireur, la poussant vers une porte pour échapper aux balles.

« C'est un héros et il le sera toujours », a déclaré Sammy Bromberg, un ancien élève de l'équipe de football, au HuffPost.

L'héroïsme de l'homme n'a pas surpris les élèves, qui ont rappelé la présence chaleureuse et accueillante de Feis à l'école.

«Son bureau était toujours ouvert», a déclaré l'ancienne étudiante Ashley Speziale au Daily Beast. « Il s'assoyait avec moi. Il me parlait. Il me laissait être en silence.»

Israël a déclaré que les victimes restantes étaient « un mélange d'étudiants et d'adultes ».

Plusieurs élèves étaient toujours portés disparus jeudi matin. La famille et les amis ont publié des messages sur les réseaux sociaux afin d'obtenir des nouvelles de leurs proches. Beaucoup se sont rassemblés à l'hôtel Marriott Coral Springs de Fort Lauderdale, Golf Club & Convention Center, où un centre de réunification familiale a été mis en place.

À 14 h 30, les fonctionnaires ont mis l'école en état de confinement, disant aux étudiants et aux professeurs de se barricader à l'intérieur jusqu'à ce que les autorités puissent les évacuer sans danger des multiples bâtiments de l'école.

La police a arrêté Cruz environ une heure plus tard sans incident.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.