POLITIQUE

L'IEDM dénonce les subventions du Québec et de l'Ontario pour les véhicules électriques

22/06/2017 06:35 EDT | Actualisé 22/06/2017 06:36 EDT
wakila via Getty Images
electric car model

Une étude de l'Institut économique de Montréal (IEDM) conclut que les subventions aux achats de véhicules électriques offertes par les gouvernements du Québec et de l'Ontario leur auront coûté 17 milliards $ jusqu'en 2030 et n'auront fait réduire les émissions annuelles de gaz à effets de serre (GES) que de près de 4 pour cent.

Germain Belzile, chercheur associé senior à l'IEDM et coauteur de la publication, affirme que ces subventions sont un gaspillage.

Le Québec anticipe qu'un million de véhicules électriques rouleront sur ses routes en 2030. Le chercheur Belzile, croit que pour parvenir à cet objectif, les subventions pourraient avoir atteint 8,6 milliards $.

Le gouvernement du Québec offre une subvention de 8000 $ à l'achat d'un véhicule neuf électrique ou hybride rechargeable et l'Ontario verse une subvention allant jusqu'à 14 000 $.

A la fin de 2016, il y avait au Canada 29 270 véhicules électriques, dont les trois quarts au Québec et en Ontario.

LIRE AUSSI:

» Premier contact Chevrolet Bolt 2017: une voiture électrique pas comme les autres (PHOTOS)

» La voiture électrique, un choix vraiment écologique?

» L'Azkarra, un véhicule électrique québécois


Voir aussi:


Les 12 véhicules les plus polluants en vente aujourd'hui


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter