POLITIQUE

Entretien des écoles: le PQ veut que le ministre mette les bouchées doubles

13/06/2017 12:15 EDT | Actualisé 13/06/2017 12:15 EDT
PC/Jacques Boissinot

Le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, s'apprête à annoncer de nouveaux investissements pour les infrastructures scolaires.

Il tiendra une conférence de presse mardi matin à l'école de la Grande-Hermine, à Québec.

En février, le critique péquiste en matière d'éducation, Alexandre Cloutier, accusait les libéraux d'avoir investi moins que la moitié des investissements de 778 M$ promis pour l'entretien des écoles.

Il estimait qu'environ 500 écoles au Québec avaient des problèmes, notamment de qualité de l'air, de moisissure et de vétusté. Certaines écoles devaient carrément être démolies, selon lui.

Depuis une semaine, M. Proulx, qui est aussi ministre de la Famille, effectue un véritable blitz d'annonces.

Lundi, il annonçait des investissements en garderies pour améliorer la qualité des services, dont les repas, et pour permettre aux centres de la petite enfance (CPE) de procéder à des travaux de rénovations.

M. Proulx a également donné le feu vert à l'implantation de 100 nouvelles classes de maternelle 4 ans dès septembre.

La semaine dernière, il a déposé un projet de loi pour garantir l'accès au régime pédagogique québécois à tous les enfants, plus spécifiquement aux enfants étudiant dans des écoles religieuses et à la maison, ainsi qu'aux enfants sans papiers.

L'Assemblée nationale termine ses travaux vendredi, et fera ensuite relâche pour l'été.

LIRE AUSSI:

» Des écoles toujours en plus mauvais état

» Québec rénovera les écoles en mauvais état


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter