BIEN-ÊTRE

Vous cherchez un emploi à temps plein? Montréal est la ville canadienne qu'il vous faut

20/01/2017 02:33 EST | Actualisé 20/01/2017 05:31 EST
Sam Edwards via Getty Images

Exit Toronto et Vancouver.

Le nouveau champion de l'emploi à temps plein au Canada est le Québec, et plus précisément Montréal.

montreal

Selon des données de Statistique Canada, en 2016, Montréal a créé plus d'emplois à temps plein que tout le reste du pays combiné - pour un total de 74 000 en un an.

Et ce n'est pas tout. Si on fait abstraction des opportunités créées à Montréal, le reste du Canada a perdu 13 600 postes à temps plein.

Le taux de chômage à Montréal est à son plus bas depuis 30 ans, rapporte la CBC, avec 6,8 %, soit 2 points de pourcentage de moins que l'année précédente.

La variation du nombre d'emplois à temps plein par province, de décembre 2015 à décembre 2016

montreal
Source: Statistique Canada

Et, de toute évidence, les emplois créés à Montréal sont de haute qualité.

La ville est maintenant reconnue comme centre de développement de l'intelligence artificielle. Google a annoncé l'été dernier qu'il investirait dans un projet portant sur l'intelligence artificielle à l'Université de Montréal. Microsoft a rapidement suivi avec sa propre annonce: un investissement semblable pour un projet de l'Université McGill.

Le secteur manufacturier du Québec n'a rien à envier aux autres, une situation qu'on pourrait expliquer par les frais d'électricité beaucoup moins importants qu'en Ontario.

montreal street

Malgré les quelques cas de licenciements de masse, comme à Bombardier et à l'usine de biscuits Mondelez de Montréal, la Belle Province a réussi à ajouter 1500 postes dans le secteur manufacturier l'an passé. Pendant ce temps, l'Ontario perdait 11 300 emplois.

Le président et cofondateur de GSoft, une firme montréalaise de développement de logiciels, Simon De Baene, a déclaré à Bloomberg que la ville est le meilleur endroit où fonder une compagnie et créer des emplois.

«Nous avons une qualité de vie incroyable au Québec. De très bons ingénieurs; nous sommes créatifs et le coût de la vie est très bien. C'est l'environnement idéal pour bâtir des entreprises qui marchent», a-t-il précisé.

Et avec l'annonce de jeudi concernant l'augmentation du salaire minimum en mai, même les travailleurs à plus faibles revenus devraient voir leur qualité de vie s'améliorer.

Ce texte initialement publié sur le Huffington Post Canada a été adapté de l’anglais.