POLITIQUE
19/01/2017 06:28 EST | Actualisé 19/01/2017 09:39 EST

Le salaire minimum au Québec grimpera de 0,50 $ en mai

David G. Miller via Getty Images
Canadian currency ranging from $1 (loonie) and $2 (toonie) coins, to $5, $10, $20, $50, and $100 bills.

La ministre québécoise du Travail, Dominique Vien, annoncera à 9 h ce matin que le salaire minimum grimpera de 50 ¢ le 1er mai prochain. Il atteindra donc 11,25 $ l'heure pour les employés qui ne reçoivent pas de pourboire.

Le gouvernement annoncera du même coup ses intentions pour les prochaines années en matière de salaire minimum. Celui-ci grimperait de 50 ¢ en 2018, de 35 ¢ en 2019 et de 35 ¢ en 2020.

Ainsi, le salaire minimum passerait à 12,45 $ l'heure en 2020, soit la moitié du salaire horaire moyen que toucheraient alors les Québécois.

Cette augmentation est toutefois bien loin de celle réclamée par plusieurs syndicats et organismes, qui souhaiteraient voir le salaire minimum passer rapidement à 15 $ l'heure.

Le Parti québécois (PQ) et Québec solidaire (QS) sont également en faveur d’un salaire minimum à 15 $ de l’heure alors que le gouvernement Couillard y est opposé. L’approche des deux partis d’opposition diverge toutefois sur les moyens de porter le salaire minimum à 15 $.

Le PQ prône une augmentation progressive du salaire minimum pour parvenir à l’objectif alors que QS préconise une atteinte rapide du salaire minimum à 15 $ l’heure. La députée de QS Manon Massé a tenté d’obtenir une commission parlementaire pour étudier la question, mais les élus libéraux lui ont barré la route en votant contre sa motion à l’Assemblée nationale.

De son côté, le premier ministre Couillard a indiqué, lors d’un forum de consultation de son parti tenu en septembre dernier, qu’il n’était pas prêt à accepter un salaire minimum à 15 $.

Les hausses de salaire pour les employés qui reçoivent des pourboires seront annoncées par la ministre Vien ce matin. L’attaché de presse de la ministre confie toutefois que « ça respecte les demandes des restaurateurs qui ont été rencontrés avant les fêtes ».

Les hausses ne seront toutefois pas aussi marquées pour ces travailleurs, a-t-il ajouté.

Voir aussi:

Galerie photo Comment économiser à l'épicerie? Voyez les images