DIVERTISSEMENT

Juste pour rire 2016: Gala Québec-France, au-delà des clichés

18/07/2016 03:03 EDT | Actualisé 18/07/2016 03:04 EDT

Existe-t-il un gag qui n’ait pas déjà été entendu mille fois à propos des différences entre Québécois et Français? Suivant la thématique des «Rivalités des Québécois», il allait de soi d’opposer les deux nationalités dans un Gala Juste pour rire, cette année.

Or, Christian Viau, metteur en scène du spectacle animé par Rachid Badouri et Éric Antoine, présenté ce soir et demain à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, jure qu’on ira bien au-delà des clichés déjà trop ressassés dans cette enfilade de numéros variés qui, dit-il aussi, ne ressemblera pas aux Galas entièrement dédiés aux Français que Juste pour rire proposait il y a quelques années.

«Il y a des incontournables, des classiques, mais il y a une toute nouvelle génération d’humoristes français, qui ont leur propre couleur, qui sont plus jeunes dans leurs discours et leurs propos, signale Christian Viau. Par exemple, Mathieu Madénian nous raconte sa première expérience dans le métro parisien. Baptiste Lecaplain a son univers très personnel, très éclaté, qui n’a rien à voir avec les clichés français. Dans leur numéro d’ouverture, Rachid Badouri et Éric Antoine vont toucher à des sphères qu’on a déjà entendues, mais sans tomber dans les lieux communs. Ils sont un peu baveux l’un envers l’autre, alors on ne va pas vraiment dans la baguette en dessous du bras (rires).»

Un joyeux groupe de comiques des deux côtés de l’océan se mélangeront au gré des quatre représentations du Gala Québec-France. Olivier Martineau, Adib Alkhalidey, Eddy King, Jérémy Demay, Laurent Paquin, Neev, Blanche Cardin, Pierre Croce, Jean-Luc Lemoine, Elie Semoun et Alex Vizorek seront tous de l’une ou plusieurs des éditions, et s’ajoutent à Mathieu Madénian et Baptiste Lecaplain.

LIRE AUSSI:

» Votre aide-mémoire pour profiter du festival

» Juste pour rire vous envoie jouer dehors

» Le Gala Incroyable, un peu de poudre aux yeux

» «Les Franglaises», un délire musical et théâtral

Valeur sûre

C’est Gilbert Rozon, qui a connu Éric Antoine à l’émission La France a un incroyable talent, où ils sont tous les deux juges, qui a eu l’inspiration de jumeler ce dernier à Rachid Badouri pour l’animation du Gala Québec-France. Les deux humoristes ne sont pas des complices de longue date mais, aux dires de Christian Viau, la chimie a rapidement opéré lorsqu’ils se sont rencontrés.

«Ça collait vraiment bien tous les deux, confirme Viau. Ils ont rapidement développé une amitié.»

Bien implantée chez nos cousins, la marque Juste pour rire est une valeur sûre là-bas comme chez nous. Voilà pourquoi les organisateurs n’ont aucun mal à attirer les humoristes français ici, même les plus jeunes, qui n’étaient encore que des bouts de choux lorsque Gilbert Rozon a fondé son grand happening, il y a 34 ans.

«Moi, ça fait quatre ans que j’ai le poste de directeur de la programmation des Galas Juste pour rire. Je voyage chaque année, je vais au festival d’humour de Montreux, où ils ont des galas comme les nôtres, où les humoristes jouent, et quand je les rencontre, que je démontre de l’intérêt à les inviter à Montréal, ils veulent tout de suite venir. La bannière Juste pour rire est encore très, très présente là-bas, et le Festival Juste pour rire de Montréal, c’est un but, pour eux. Gilbert (Rozon) est aussi très présent à la télé, il croise plein d’humoristes, et ça accentue le buzz», conclut Christian Viau.

Le Gala Juste pour rire Québec-France, présenté lundi et mardi, 18 et 19 juillet, à 18h30 et 21h30, à la Salle Wilfrid-Pelletier. Consultez www.hahaha.com pour informations.