DIVERTISSEMENT

Netflix Canada écrase Shomi et CraveTV

15/06/2016 04:22 EDT | Actualisé 15/06/2016 04:26 EDT

Il semble que le fait de hausser les prix et d'empêcher les Canadiens d'accéder au catalogue américain n'a pas fait trop de tord à Netflix.

Un nouveau rapport de Solutions Research Group estime que l'entreprise a gagné un million de nouveaux abonnés au Canada depuis juin 2015, surpassant ses compétiteurs canadiens CraveTV et Shomi.

«SRG estime que Crave et Shomi ont, à eux deux, moins d'un million de foyers d'abonnés actifs», écrit la firme dans son rapport cité par MobileSyrup. C'est sept fois moins d'abonnés que Netflix pour les deux services combinés.

Avec ses 5,2 millions d'abonnés, Netflix pourrait bientôt être utilisé dans la moitié des 13 millions de foyers canadiens, rapporte CBC News. Il y a à peine un an, le service n'avait que 4,1 millions d'abonnés canadiens.

Pour fins de comparaison, les services CraveTV de Bell et Shomi de Rogers avaient, à eux deux, 740 000 d'abonnés à pareille date. Ces deux services ont été lancés en 2014, tandis que le service de streaming de Netflix est disponible au Canada depuis 2010.

Selon les calculs du Financial Post, les opérations canadiennes de Netflix lui rapportent quelque 620 millions $ en revenu annuel en vertu des frais mensuels d'abonnement de 9,99$.

Le rapport de SRG a aussi déterminé que les Canadiens utilisent de plus en plus les dispositifs de streaming comme la PlayStation de Sony, l'Apple TV et la Chromecast pour regarder la télévision. Environ 26% des foyers regardent la télévision grâce à un de ces outils. Chez les milléniaux, ce chiffre grimpe à 38%.

Un nombre record de Canadiens envisagent maintenant de «couper le cordon» et de se débarrasser de la télévision câblée. En avril 2016, 46% des répondants ont affirmé y songer. En janvier 2012, ils n'étaient que 28% à considérer cette option.

Le coût de la télévision câblée est la raison la plus souvent évoquée. Malgré tout, plus de 11 millions des 13 millions de foyers canadiens sont toujours abonnés à un service de télévision, selon les données de l'industrie.

Netflix a augmenté ses prix de 1$ par mois pour les abonnés canadiens l'automne dernier, le faisant passer à 9,99$. Ce printemps, la compagnie a aussi augmenté ses prix pour les abonnés de longue date, qui bénéficiaient toujours d'un plan à 7,99$ par mois.

La compagnie a aussi annoncé cette année qu'elle resserrerait ses contrôles pour empêcher les utilisateurs canadiens de «voler» le catalogue américain, considéré comme meilleur que l'offre canadienne par plusieurs.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l'anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Netflix Canada : quoi regarder en juin 2016