DIVERTISSEMENT

Le Gala du cinéma québécois succède aux Jutra

23/02/2016 02:36 EST | Actualisé 24/02/2016 12:08 EST

Il fallait faire vite. À moins d’un mois de la cérémonie annuelle qui célèbre depuis 1999 les représentants de l'industrie du cinéma québécois, les organisateurs chez Québec Cinéma qui chapeaute l’événement ont dû trouver d’urgence une appellation de rechange à la Soirée des Jutra.

Par voie de communiqué, les responsables ont annoncé mardi que le nouveau nom sera dorénavant le «Gala du cinéma québécois», adopté à l'unanimité par le conseil d'administration de l'organisme et approuvé par le coproducteur et diffuseur, ICI Radio-Canada Télé.

Toutefois, ce nouveau nom demeure temporaire. «La fête annuelle du cinéma se donne un nom provisoire. L'organisme entame en parallèle une réflexion sur le nom et la création d'un nouveau trophée qui continuera à souligner la richesse du cinéma québécois et le talent exceptionnel de ses créateurs et artisans», peut-on lire sur le communiqué envoyé aux médias.

Après les révélations fracassantes des tendances pédophiles de Claude Jutra dans les pages d’une biographie publiée mardi dernier par l’historien Yves Lever, la pression a forcé Québec Cinéma à réagir en abandonnant dès les premiers jours du scandale le nom Jutra. Plus tard, les témoignages de deux potentielles victimes du cinéaste mort en 1986 et publiés dans le quotidien La Presse+ ont fini par sceller le sort du célèbre patronyme.

Plusieurs maires du Québec, dont Denis Coderre en tête, avaient déjà indiqué qu’ils retireraient le nom du réalisateur de l’espace public. En attendant, on apprenait aujourd'hui que la statue de Claude Jutra, située dans le parc de la ville de Montréal qui porte toujours son nom, a été saccagée avec l’inscription «Pépé Pédo» écrite sur l’œuvre de l’artiste Charles Daudelin.

Animé par Pénélope McQuade et Stéphane Bellavance, le Gala du cinéma québécois sera diffusé en direct le dimanche 20 mars prochain à 20 h sur les ondes d'ICI Radio-Canada Télé.

À LIRE DANS LES BLOGUES

» Affaire Jutra: pourquoi s'«auto-alzheimeriser»?

» Jutra: Barbe, Durocher, Martineau, Payette, et nous...

» De la distinction entre journaliste et historien: retour sur l'Affaire Jutra


Affaire Jutra: réactions


Jutra 2016 - Dévoilement des nominations


Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter