POLITIQUE

Démissions: Couillard a toujours confiance en Hydro-Québec

03/02/2015 12:40 EST | Actualisé 03/02/2015 12:41 EST
PC

MONTRÉAL _ Les récentes démissions survenues chez Hydro-Québec, dont celle de son grand patron Thierry Vandal, ne cachent pas une confiance déficiente du gouvernement envers la société d'État, affirme le premier ministre Philippe Couillard.

Refusant de s'étendre sur les raisons entourant le départ de M. Vandal, le premier ministre a estimé mardi que les départs au sein de la haute direction d'Hydro-Québec étaient des "changements" qui surviennent dans la vie d'une entreprise.

En marge d'une annonce économique à Montréal, M. Couillard a martelé que certains dossiers controversés comme le déploiement des compteurs intelligents et les importants surplus générés par la filière éolienne n'avaient rien à voir avec ces démissions.

Vendredi dernier, M. Vandal a annoncé qu'il quittait son poste de président-directeur général de la société d'État, près d'une décennie après avoir été nommé à sa tête _et deux ans avant la fin de son mandat.

De plus, la vice-présidente exécutive aux affaires corporatives et secrétaire générale d'Hydro-Québec, Marie-José Nadeau, a récemment annoncé qu'elle prendrait sa retraite en mai, alors qu'un gestionnaire associé au projet des compteurs intelligents, Georges Abiad, a quitté la société d'État.

Questionné par les journalistes, M. Couillard s'est contenté de dire que le "le moment (était) venu pour ces personnes de faire autre chose".

Le premier ministre était de passage dans la métropole pour annoncer une bonification de 65 millions $ du fonds de capital de risque en démarrage Anges Québec, dont la capitalisation atteindra 85 millions $.

La contribution totale de Québec, incluant celle effectuée par Investissement Québec, atteint 25 millions $. La Caisse de dépôt et placement du Québec et le Fonds de solidarité FTQ allongent respectivement 25 millions $ et 15 millions $.

À LIRE AUSSI: Prime de départ: Thierry Vandal ne part pas les mains vides

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les cinq PDG de sociétés d'État les mieux payés