POLITIQUE

«Taxe cachère»: la communauté juive rejette les excuses de Louise Mailloux

16/03/2014 01:25 EDT | Actualisé 16/03/2014 09:27 EDT
Agence QMI

Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes - Québec (CIJA-Québec) a rejeté les excuses «creuses» de la candidate du Parti québécois, Louise Mailloux, publiées samedi après-midi par voie de communiqué.

«Nous exhortons une nouvelle fois le Parti québécois et la première ministre du Québec, Madame Pauline Marois, à assumer leurs responsabilités et à désavouer catégoriquement, à l’instar du gouvernement fédéral en 1997, la théorie du complot antisémite colportée par sa candidate», a déclaré Luciano G. Del Negro, vice-président de CIJA-Québec.

Louise Mailloux avait entre autres exposé sa position sur la «taxe cachère», qu'elle a qualifiée d'«arnaque» et de «vol», que les Québécois paieraient à leur insu, laissant croire à une théorie du complot.

«Les propos saugrenus et profondément diffamatoires à l’endroit des Juifs québécois de Mme Mailloux n’ont pas leur place dans une grande formation politique telle que le Parti québécois. La candidature de Mme Mailloux est un mauvais précédent qui risque d’éroder gravement le civisme dans la vie politique québécoise», a conclu M. Del Negro.

À LIRE AUSSI SUR LE HUFFPOST QUÉBEC

La candidate controversée de Pauline Marois présente ses excuses

INOLTRE SU HUFFPOST

La campagne électorale en citations