28e Gala des Prix Gémeaux: les réactions des gagnants (VIDÉO/PHOTOS)

Publication: Mis à jour:

On a célébré avec faste le meilleur de la télévision québécoise dimanche soir, à l’occasion de la 28e édition du Gala des Prix Gémeaux. L’animateur de la soirée, René Simard, a offert une fête haute en couleurs aux téléspectateurs et au public massé dans le Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts et mis en lumière les finalistes et les gagnants (déterminés par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision). Voici les réactions des lauréats récoltées en salle de presse, tout de suite après leur sortie de scène, alors qu’ils tenaient leur trophée d’une main encore tremblante.

Anne Casabonne – Meilleur premier rôle féminin : comédie – La Galère

« La sixième saison de La galère sera la dernière. Ce sera une grosse perte. J’ai envie de pleurer juste à en parler. Mais ce sera peut-être pour mieux se retrouver plus tard, parce que Renée-Claude (Brazeau, l’auteure), a conclu sur des points de suspension. Et mon personnage de Claude est tellement agréable à jouer. Elle se fout un peu de tout. Elle est très libre. C’est une belle folle! J’ai adoré lui donner vie. »

Daniel Chiasson et Donald Bouthillette - Meilleure texte : comédie – Un sur deux

« On ne s’attendait vraiment pas à gagner ! On avait l’impression qu’on préparait un discours de remerciements pour rien. Mais on tellement contents ! On est fiers de cette série, et la deuxième année, qui commencera mardi, s’annonce pour être encore meilleure. C’est un immense plaisir de gagner. C’est incroyable! On aurait pu s’effondrer sur scène… »

Stéphane Bellavance - Meilleure animation : jeunesse – Arrange-toi avec ça

« Je suis très ému, très content. Ça fait longtemps que je fais de la télé jeunesse, et d’être récompensé ainsi, c’est impressionnant. J’ai souvent été en nomination et je n’ai pas souvent gagné, mais ça ne m’a jamais empêché de dormir, parce qu’une nomination, à elle seule, est un immense cadeau. Je suis très content de voir que j’ai encore une place dans notre télévision jeunesse. »

Claude Legault – Meilleur premier rôle masculin : comédie – Un sur deux

« Je ne l’attendais pas celui-là. Je croyais qu’il irait plus à la gang des Parent. Mais je suis content. Avec cette série, j’ai rencontré un bon texte, un bon rythme de comédie. Et j’ai travaillé avec des gens très comiques, là-dessus. Céline Bonnier est vraiment une folle (rires), Sophie Prégent, Didier Lucien, Claude Despins… C’est un vrai plaisir. J’ai passé un été formidable à jouer avec eux. »

Marie-Thérèse Fortin – Meilleur premier rôle féminin : téléroman – Mémoires vives

« Quand les gens me parlent de Mémoires vives, sur la rue, ils me disent qu’ils aiment beaucoup les intrigues, qu’ils se sont attachés aux personnages. L’écriture de l’auteure, Chantal Cadieux, a beaucoup d’impact. Le public aime beaucoup cette histoire de famille, avec les secrets qui surgissent à tout moment. Les femmes de 50 ans me disent aussi que ma relation avec Frédérick DeGrandpré les fait rêver… (rires). »

Nicolas Ouellet – Meilleure animation pour une émission ou série originale produite pour les nouveaux médias : toutes catégories – Moins 25

« Je reçois ce trophée comme une tape dans le dos, des félicitations envers mon travail et envers celui de toute l’équipe. On est une quinzaine de personnes à travailler sur ce projet. C’est un encouragement extraordinaire. »

Louis-David Morasse, au nom de l’équipe de O’ - Meilleur téléroman

« C’est vraiment le fun qu’on gagne ce trophée, parce qu’on est une famille à l’écran, mais il y a aussi une famille qui s’est formée dans la vie. C’est un téléroman où on a l’impression d’être tous ensemble, autant les comédiens que l’équipe technique et les auteurs. Je trouve que ce Gémeaux est très représentatif de ce qu’on vit. Le public aime l’émission, et on en est très contents. »

Stéphan Bureau – Meilleure animation : émission ou série d’entrevues ou talk-show – Les Grandes entrevues

« Aujourd’hui, j’étais un peu sceptique de venir ici, parce que ça me gênait. J’ai l’impression d’être le vilain petit canard au bal des finissants ! Ce n’est pas une maladie, mais j’arrive toujours dans les galas un peu gêné et intimidé. Personne ne fait ce métier pour les trophées, c’est très accessoire. Ceci dit, je suis très heureux, et j’accepte ce prix avec grand plaisir. »

Patrick Lagacé – Meilleure animation : affaires publiques, magazine d’intérêt social – Les francs-tireurs (qu’il animait avec Richard Martineau)

« C’est cliché, mais ça boucle une boucle pour moi, puisque c’était ma dernière saison. C’a été une émission super importante pour moi. Je ne vois même pas ce prix comme une récompense pour la dernière année, mais plutôt pour le parcours au complet. Avec Les francs-tireurs, je suis devenu un meilleur journaliste. C’est comme au hockey; plus tu joues, plus tu t’améliores. J’ai exercé de nouvelles parties de mon cerveau, j’ai découvert de nouveaux aspects du métier, comme l’entrevue et le reportage sur le terrain pour la télé. Et ça me sert aussi à La Presse. Ça m’a rendu meilleur. Pas nécessairement bon, mais meilleur (sourire). »

Nancy Charest, productrice – Meilleure téléréalité – Les Chefs!

« Les Chefs!, c’est un travail d’équipe tellement unique que, pour nous, ce prix est vraiment une consécration. Tout le monde travaille dans un diapason parfait, c’est un immense plaisir de faire cette émission. Et la quatrième saison, qui vient de se terminer, a été très intense, surtout grâce aux duels. »

Claude Legault - Meilleur premier rôle masculin : dramatique – Mon meilleur ami

« C’est une série qui a marché très fort, et je savais que ça serait bon. Dès le début, je le savais. On avait la gang pour faire un tel projet. On a passé un super beau mois et demi à tourner ça, et c’a donné un résultat incroyable. Je suis très content, car c’est un de mes chums qui l’a écrit, Benoît Chartier. »

Hélène Bougeois-Leclerc et Joël Legendre, au nom de l’équipe du Bye Bye 2012 - Meilleure interprétation : humour

« Pour nous, ça couronne trois années de Bye Bye magnifiques. C’était le dernier, pour le moment, et on est tellement contents que ça se termine comme ça ! On a eu dix trophées sur dix nominations. Le 31 décembre prochain, on aura certainement une petite nostalgie. On a tellement eu de fous rires ! On a eu beaucoup de plaisir à tourner tous les sketchs de groupe. »

Élise Guilbault – Meilleur premier rôle féminin : dramatique – En thérapie

« Ce trophée représente beaucoup, parce qu’En thérapie était une aventure pleine de risques, étalée sur cinq jours, une demi-heure par jour, avec des moyens très limités. On a réussi quelque chose de fantastique, on a eu un auditoire fidèle. Je suis très heureuse d’avoir réussi à toucher mes collègues. »

EN IMAGES:

Gémeaux 2013: les gagnants
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Gémeaux 2013: tapis rouge
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

TOUT SUR LES GÉMEAUX:

- Nos robes coups de coeur du tapis rouge (PHOTOS)

- Qui portait quoi sur le tapis rouge (PHOTOS)

- Pluie d'étoiles sur le tapis rouge (PHOTOS)

- Jean Airoldi et Valérie Taillefer ensemble sur le tapis rouge

- Revivez la cérémonie des Gémeaux (PHOTOS)

- Une soirée signée 19-2 et Claude Legault (PHOTOS)

- René Simard fier de son équipe (PHOTOS)

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.