Entente à l'amiable entre Jean-François Jacob et Desjardins

Publication: Mis à jour:
JEAN FRANCOIS JACOB
Radio-Canada

Jean-François Jacob, qui a été congédié par Desjardins pour utilisation d'Internet contraire au code d'éthique de l'entreprise, a finalement négocié une entente à l'amiable.

Cette affaire était liée à une poursuite civile de 250 000 dollars intentée par RNC Média, propriétaire de CHOI Radio X, en réaction aux blogues qui dénigraient cette radio.

CHOI Radio X soutient que Jean-François Jacob est l'administrateur de plus d'un site Internet litigieux, même si ce dernier a toujours maintenu qu'il y avait erreur sur la personne. Desjardins n'aimait pas que son nom soit associé indirectement à cette affaire en tant qu'employeur de Jean-François Jacob.

LIRE AUSSI:

Radio X, Desjardins et une situation outrageuse

Radio-intimidation

Les deux parties se sont finalement entendues pour mettre un terme à son lien d'emploi.

L'ex-employé souhaite maintenant trouver un terrain d'entente avec RNC Média et CHOI Radio X. « J'ai intenté à mon tour une poursuite contre eux pour obtenir dédommagement. Depuis le début, il m'accuse d'être à la tête du mouvement au complet. Il m'accuse d'être à l'origine du boycottage ce qui est totalement faux », affirme M. Jacob qui affirme n'avoir créé qu'une page d'opinion sur Facebook.

Jean-François Jacob a décidé de déménager dans sa région natale de Montréal pour se dénicher un autre emploi.

La twittosphère soutient Jean-François Jacob
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée