POLITIQUE

Nouveau Mouvement pour le Québec: le président et porte-parole Jocelyn Desjardins démissionne

08/06/2013 04:21 EDT | Actualisé 08/08/2013 05:12 EDT
Mathieu Breton

Après avoir annoncé qu'il se retirait temporairement de son poste lors du congrès de Convergence nationale, Jocelyn Desjardins a démissionné samedi comme président et porte-parole du Nouveau Mouvement pour le Québec (NMQ). Il en a fait l'annonce sur sa page Facebook en après-midi.

L'ancien porte-parole dit avoir pris cette décision après un «désaccord de fond» avec le NMQ lors du congrès du Conseil de la souveraineté, le matin-même. Selon lui, le Conseil aurait manqué de transparence en refusant de dévoiler le montant de leurs dons qui proviennent de partis politiques. La délégation du NMQ est restée au congrès, alors que Jocelyn Desjardins a claqué la porte, dénonçant du coup «l'ingérence politique» dans le mouvement souverainiste.

«Incapable d'être dupe, je sais trop combien les partis politiques ne veulent que retenir la bride des mouvements comme le nôtre.»

Fidèle à ses convictions, Jocelyn Desjardins croit que la souveraineté du Québec passera par la Convergence nationale. «Je suis fier de ce que nous avons réussi à faire. L'indépendance a retrouvé ses lettres de noblesse. Mais il est temps qu'une autre génération prenne la relève.»

«J'ai délaissé ces deux dernières années ma famille en glissant tranquillement dans la politique. Il vaut mieux pour moi retourner à ceux que j'aime et qui ont tant eu besoin de moi», a-t-il ajouté sur Facebook.

L'ancien porte-parole explique ne pas avoir de plans d'avenir dans l'immédiat, expliquant qu'il doit se retrouver avec ses proches. Se lancera-t-il en politique? «Pas dans la situation actuelle, tranche-t-il. Si ça change, je pourrais le considérer.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Congrès de Convergence nationale