Gabriel Nadeau-Dubois obtient un appui de taille dans sa bataille judiciaire. L'Association canadienne des libertés civiles demande à intervenir en Cour d'appel dans la cause de l'ex-leader étudiant pour outrage au tribunal.

Dans sa requête, l'Association canadienne des libertés civiles (ACLC) se porte à la défense de Gabriel Nadeau-Dubois en invoquant le respect de la liberté d'expression. L'ACLC estime qu'il faut faire une distinction entre émettre une opinion et commettre une action qui mène à défier une ordonnance de la cour.

Gabriel Nadeau-Dubois a été reconnu coupable d'outrage au tribunal pour avoir incité les étudiants à défier une injonction de la Cour lors du conflit étudiant. Il a été condamné à 120 heures de travaux communautaires, mais la peine est suspendue en attendant que la Cour d'appel tranche la question.

La cause doit être entendue à la fin de l'été ou l'automne prochain.

Voir aussi: Les réactions sur Twitter à l'annonce de la démission de Gabriel Nadeau-Dubois
Loading Slideshow...
  • Rob819

  • Pedicura

  • Claude Archambault

  • Beatrice Lapaix

  • Drake Tork

  • WestIslandRhodesian

  • Mijanou

  • Melanie C

  • Emma A. Hautecoeur

  • Le Politicard

  • Simon Gagnon

  • Mijanou

  • LA BRIGADE DES ANGES

  • MarcAndre Laviolette

  • Le Politicard

  • Annabelle

  • Mijanou

  • Simon Gagnon

  • Evelyne Abitbol