Huffpost Canada Quebec qc

Situation au Mali: le Canada organise à Ottawa une rencontre diplomatique

Publication: Mis à jour:
JOHN BAIRD SYRIA RELIEF
CP

OTTAWA - Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, accueillera les ambassadeurs de la France, du Mali et du bloc économique de l'Afrique de l'Ouest pour des discussions à Ottawa, mercredi après-midi, sur les combats sévissant au Mali.

M. Baird a convoqué la rencontre, qui doit se tenir aux bureaux des Affaires étrangères, alors que l'armée canadienne vient de dépêcher un avion de transport Hercule C-17 pour aider les forces combattant une insurrection islamiste dans ce pays. Le soutien canadien doit être uniquement d'ordre logistique, et aucun soldat ne doit prendre part à des opérations sur le terrain.

Également mardi, M. Baird a demandé à l'ambassadeur du Canada au Mali d'appeler les militaires au pouvoir à travailler à rétablir la démocratie dans ce pays africain à la suite du coup d'État de mars dernier.

À LIRE AUSSI: L'ex-diplomate canadien Robert Fowler juge que le Canada n'en fait pas assez pour aider les troupes françaises

Un porte-parole de M. Baird, Rick Roth, a affirmé que l'ambassadeur Louis de Lormier ferait valoir aux autorités que l'instabilité causée par le coup de mars 2012 avait ouvert la voie à la prise de contrôle du nord du pays par un groupe lié à Al-Qaïda.

Ce message diplomatique sera livré aux autorités maliennes sous la forme d'une démarche, ou d'une note, souvent utilisée pour signifier son désaccord avec les façons de faire d'un autre pays.

Mercredi, à Ottawa, M. Baird aura la visite de l'ambassadeur malien Traore Ami Diallo, de l'ambassadeur français Philippe Zeller et de l'envoyé de la Côte d'Ivoire Goran Kouame. Ce dernier pays occupe actuellement la présidence rotative de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Une source avait indiqué à La Presse Canadienne, sous le couvert de l'anonymat, avant l'annonce officielle de la rencontre, que celle-ci servirait surtout à écouter ce que ces invités auront à dire sur la situation au Mali.

L'aide canadienne fait suite à une demande d'assistance formulée par Paris, et est qualifiée de soutien logistique essentiel et nécessaire. Lundi, le premier ministre Stephen Harper a précisé que les soldats canadiens ne participeront à aucune intervention directe contre les rebelles armés du Mali.

Des groupes liés à Al-Qaïda ont pris le contrôle du nord du pays et fait des avancées vers le sud. Selon les Nations unies, des dizaines de milliers de civils ont fui les zones de combat. La France a commencé des frappes aériennes la semaine dernière contre les rebelles et tente de freiner leur progression.

"Le coup en mars 2012 a sapé les progrès du Mali en tant que démocratie et a offert une ouverture aux extrémistes islamistes qui a eu des conséquences dévastatrices", a soutenu le porte-parole de M. Baird.

Le Canada souhaite que le Mali tienne des élections libres et justes dès que possible pour rétablir la confiance de la communauté internationale.

"Nous voulons les encourager à ne pas perdre de vue, ou minimiser, le besoin pour le Mali de revenir à une règle de droit constitutionnel et démocratique", a dit le porte-parole.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Des soldats canadiens s'envolent pour le Mali
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

La diplomatie souterraine de l'Algérie sur la crise au Mali

Intervention militaire au Mali: le Canada apporte son soutien ...

Mali: le Canada convoque une rencontre diplomatique majeure

Faut-il intervenir au Mali ?

Harper écarte l'intervention militaire au Mali

La France mène ses premières opérations militaires contre les rebelles au Mali