POLITIQUE

Demandes d'accès à l'information: le temps de réponse du gouvernement fédéral s'est allongé

14/01/2013 05:40 EST | Actualisé 16/03/2013 05:12 EDT
Alamy

OTTAWA - De nouvelles statistiques tendent à démontrer que le gouvernement fédéral fait preuve de moins de diligence lorsque vient le temps de répondre dans un délai raisonnable aux demandes d'accès à l'information, estime la Commissaire à l'information.

Selon Suzanne Legault, moins de requêtes ont fait l'objet de réponses dans un délai inférieur à 30 jours en 2011-2012, comparativement à l'année précédente.

De plus, environ 15 pour cent des demandes ont reçu des réponses tardives — même si les agences fédérales peuvent s'allouer de généreux délais.

Mme Legault a qualifié ces informations de «troublantes».

Dans un communiqué accompagnant les statistiques, le président du Conseil du Trésor, Tony Clement, a affirmé que le gouvernement Harper était le plus transparent dans l'histoire du Canada.

Selon M. Clement, le gouvernement a répondu à 43 664 demandes d'accès à l'information en 2011-2012, soit près du double du nombre enregistré il y a 10 ans.

À LIRE AUSSI: Le Canada se classe en 51e position sur la liste des pays possédant un programme d'accès à l'information, derrière l'Angola, la Colombie et le Niger.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les plus beaux atours de Stephen Harper