LES BLOGUES
08/02/2017 09:17 EST | Actualisé 08/02/2017 11:07 EST

Troubles alimentaires : L'obsession détruit et l'équilibre nourrit

Les troubles de l'alimentation affecteraient actuellement au moins 65 000 Québécois et plus de 300 000 personnes seraient susceptibles de développer un trouble alimentaire au Québec.

La semaine de sensibilisation aux troubles alimentaires a lieu du 1er au 7 février. Les troubles de l'alimentation affecteraient actuellement au moins 65 000 Québécois et plus de 300 000 personnes seraient susceptibles de développer un trouble alimentaire au Québec. Les troubles de l'alimentation peuvent survenir à n'importe quel âge et les hommes ne sont pas épargnés par ces maladies.

Le thème de cette année est : " L'obsession détruit - L'équilibre nourrit ". Il est vrai que manger peut faire très mal lorsque l'on vit cette problématique. L'obsession peut devenir rapidement une prison.

Les troubles alimentaires sont complexes, mais peuvent être provoqués par un simple régime. Un "petit" régime peut avoir de grandes conséquences pour certaines personnes. La restriction calorique peut en effet déclencher un trouble de l'alimentation chez une population qui serait plus vulnérable en raison de facteurs génétiques, psychologiques, sociaux et environnementaux.

Il faut absolument apprendre à s'accepter et célébrer la diversité corporelle.

Malheureusement, beaucoup de jeunes ont d'eux-mêmes une image corporelle négative. Cette réalité est accentuée chez ceux qui ont été victimes d'intimidation. Il faut absolument apprendre à s'accepter et célébrer la diversité corporelle. On n'a pas à être tous identiques. Il faut souligner que la vraie valeur est souvent à l'intérieur de soi. Le TED Talk Why thinking you're ugly is bad for you explique qu'il est d'ailleurs très mauvais de se dénigrer.

D'autre part, les parents devraient faire attention au fat talk auprès des jeunes, tout comme leurs éducateurs. À ce propos, une pétition a été lancée en automne dernier contre la pesée dans nos écoles. Même l'American Academy of Pediatrics a dénoncé cette pratique de peser les enfants et les adolescents.

Or, il est vrai que l'on vit dans une société qui valorise beaucoup la perfection. Néanmoins, il faudrait exhorter la bravoure, le goût du risque et populariser le pouvoir de la vulnérabilité. Il faut aussi davantage apprendre le lâcher-prise.

Avec un trouble alimentaire, la nation de contrôle est souvent très présente. Ainsi, la restriction peut devenir sans fin. Une personne qui a vécu cette situation précise que " l'on se trouve grosse juste parce qu'on existe ".  La volonté de surveiller son alimentation peut envahir toute la psyché de la personne atteinte. La peur de l'inconnu peut être dévorante et l'anxiété peut être vivace. Il est vrai que les troubles alimentaires arrivent rarement seuls. Il faut prendre le temps d'apprivoiser le stress et les émotions de la vie.

La maladie peut être très pernicieuse à son commencement. On peut se sentir invincible, y voir une solution à des problèmes. Mais les solutions ne se trouvent pas dans un garde-manger ou un réfrigérateur. Elles sont ailleurs.

Anorexie et Boulimie Québec (ANEB Québec), un organisme communautaire sans but lucratif, apporte une aide précieuse aux personnes touchées directement ou indirectement par un trouble de l'alimentation et cela partout au Québec. La Maison l'Éclaircie, Profil et l'Institut Douglas sont aussi des intervenants de choix dans ce domaine.

L'Institut Douglas est notamment un chef de file international en recherche sur les troubles alimentaires et propose maintenant de marier thérapie et art. Howard Steiger, le directeur de la Clinique des troubles alimentaires du Douglas, nous rappelle que les troubles alimentaires sont sérieux, que ce ne sont pas des choix ou des caprices, mais qu'il est possible de se RÉTABLIR. Comme l'a joliment dit Khalil Gibran : " Je connus une seconde naissance, quand mon âme et mon corps s'aimèrent et s'épousèrent ".

Il existe aussi des applications mobiles pour obtenir de l'aide en ligne et l'Academy for Eating Disorders a publié un guide sur le sujet. Les familles sont invitées à se renseigner sur ces maladies, car elles peuvent aussi jouer un rôle comme alliées à la guérison.

Les personnalités publiques peuvent également promouvoir la célébration de l'unicité de la personne. Par exemple, Emma Watson a refusé de porter un corset pour jouer dans la Belle et la bête. On a certainement besoin d'entendre cette voix positive sur la confiance en soi.

Dans notre société marchande qui exploite le manque de confiance en soi et qui décide arbitrairement qui a un physique agréable ou pas,  il est temps de s'affranchir des stéréotypes. On peut relire l'essai de Léa Clermont-Dion sur la question. Il est grandement temps de favoriser la singularité, l'originalité et la construction de l'estime de soi.

Mercredi, le 8 février, ANEB Québec présente sa soirée de financement. Cette soirée est sous le patronage de Saskia HuotSophie Grégoire-Trudeau, Catherine Brunet (aussi porte-parole de l'organisme), Clodine Desrochers et Maxim Roy.

Pour Sophie Grégoire-Trudeau, «quand nous vivons avec cette quête d'une perfection qui n'existe pas, nous créons une génération anxieuse ». Toujours selon elle, "«on a tellement appris à ne pas s'aimer que c'est rendu normal. » Il ne faut pas négliger le capital intellectuel et nos qualités de coeur dans la quête aliénante de la beauté et de la jeunesse éternelle.

Après tout, pour reprendre les mots justes de Jimmy Sévigny : «Vous êtes né pour être vrai, pas pour être parfait».

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Quelques statistiques sur la santé des Canadiens Voyez les images