LES BLOGUES
12/02/2013 01:02 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

Un pontife latino: ¿Sí o no?

FILE - In this Sept. 12, 2006, file photo, Pope Benedict XVI waves to the crowd at the end of a papal Mass in Regensburg, southern Germany, some 120 kilometers (about 75 miles) northeast of Munich. When Benedict steps down on Feb. 28, 2013, his reputation as a brilliant theologian will remain intact. But he fell short of the mark he set for himself on unifying the church, building relationships with other religions and restoring the church's influence in broader society. During his 2006 visit to Regensburg, he was sharply criticized by Muslims when he quoted a Byzantine emperor who characterized some of the teachings of the Prophet Muhammad as "evil and inhuman." (AP Photo/Wolfgang Radtke, Pool, File)
AP
FILE - In this Sept. 12, 2006, file photo, Pope Benedict XVI waves to the crowd at the end of a papal Mass in Regensburg, southern Germany, some 120 kilometers (about 75 miles) northeast of Munich. When Benedict steps down on Feb. 28, 2013, his reputation as a brilliant theologian will remain intact. But he fell short of the mark he set for himself on unifying the church, building relationships with other religions and restoring the church's influence in broader society. During his 2006 visit to Regensburg, he was sharply criticized by Muslims when he quoted a Byzantine emperor who characterized some of the teachings of the Prophet Muhammad as "evil and inhuman." (AP Photo/Wolfgang Radtke, Pool, File)

Alors que l'Église catholique romaine s'adapte à la perte imminente d'un pontife qui n'a passé que huit ans sur le siège suprême du Vatican, les prédictions et les aspirations n'ont pas tardé. Les vœux se multiplient pour un pape québécois, soit le cardinal Marc Ouellett qui figure même à la Une du Washington Post.

Mais a-t-on songé à la démographie?

Selon une étude du magazine « Boston College » parue en 2004, les catholiques dans le monde sont majoritairement latinos.

«Près de la moitié des catholiques dans le monde vivent en Amérique latine. Si on y ajoute la communauté latino-américaine vivant aux États-Unis, ce taux dépasse largement les 50 %. Plus globalement, deux-tiers des latinos sont catholiques.»

En effet, la religion imposée depuis que Christophe Colomb a rejoint les Améridiens s'est propagée à travers les Amériques. Les colons ont introduit des chevaux, du bétail, des maladies et l'homophobie aux peuples autochtones. Les Européens ayant assujetti à coups de fouets leur doctrine religieuse à leurs esclaves noirs, nous voilà 500 ans plus tard avec 50% des catholiques dans le monde habitant en Amérique latine.

L'Afrique a aussi subi une colonisation durant laquelle les croyances millénaires et les rites indigènes ont été supplantés par la religion des colons européens. (Drapées dans ces doctrines religieuses, se trouvait l'homophobie extrême, dont l'Afrique post-coloniale tarde à se déssaisir.) Approximativement 15 % des 1,2 milliard de catholiques sur Terre habitent en Afrique.

Les possibles successeurs de Benoît XVI en images

Le billet de Rachel Décoste se poursuit après la galerie

Galerie photo
Les favoris pour succéder au pape Benoît XVI
Voyez les images

L'archevêque Oscar Julio Vian Morales de Guatemala a affirmé hier qu'il «est temps d'avoir un pape noir, jaune, rouge ou latino-américain».

Toujours est-il que la formule à saveur d'apartheid n'a légué que des pontifes de souche européenne, et qu'un seul sexe est jugé digne de ce poste d'influence.

Pendant que les scandales continuent de secouer l'Église catholique, que se soit l'atténuation du viol d'enfants, le mépris des homosexuels, ou le refus de donner une place de pouvoir aux femmes, elle détient toujours son assise au sein de plusieurs nations. Le pape demeure un puissant symbole pour des millions de gens.

Est-ce que plusieurs d'entre eux prient pour un pape qui partage leur patrimoine? Pienso que sí.

À LIRE AUSSI SUR LES BLOGUES DU HUFF POST


»

Marc Ouellet, l'héritage québécois d'un papabile, par Philippe Vaillancourt.


»

Réactions (imaginaires, mais presque réelles) à l'annonce de la démission du pape, par Serge Buy


» Les conservateurs ne sont pas ceux que l'on croit, par André Paul


» Le pape est-il victime d'un complot?, par Yanick Barrette


» Saint-Siège: encore une démission (après celle de 1294)! par Sophie Gherardi


» Qu'attendre après la démission du pape?, par Anne Soupa


» Joseph, au revoir et merci, par Christine Pedotti