LES BLOGUES
11/03/2019 14:33 EDT | Actualisé 12/03/2019 10:16 EDT

On aimerait voir cette innovation de Volvo sur les routes du Québec

Volvo a toujours été reconnu comme le leader en matière d’intégration de dispositifs de sécurité à l’intérieur de ces véhicules.

AP Photo/Gene J. Puskar
Dans les dernières années, Volvo a effectué tout un retour sur les routes canadiennes.

Faisant partie d'une famille entrepreneuriale et passionnée par l'industrie automobile, mon intérêt sans cesse grandissant pour ce secteur est palpable.

D'ailleurs, je pense que l'innovation et la créativité des constructeurs automobiles ne cesseront jamais de me fasciner et les prochaines années ne devraient pas être différentes. Parmi les sujets qui attirent mon attention, la conduite autonome pointe au sommet de ma liste.

Un exemple tangible d'innovation?

Le manufacturier Volvo a annoncé plus tôt cette semaine qu'il limiterait la vitesse maximale de ces nouvelles voitures à 180 kilomètres par heure (112 miles par heure) dans tous les marchés dès l'année prochaine, puisque «trop de gens se blessent sérieusement ou même décèdent en raison des excès de vitesse». Il s'agit d'une annonce majeure venant du fabricant suédois déjà très innovant.

SUR LE MÊME SUJET:

» La voiture autonome: jusqu'où doit-on aller?

Volvo a toujours été reconnu comme le leader en matière d'intégration de dispositifs de sécurité à l'intérieur de ces véhicules, notamment avec la ceinture de sécurité à trois points en 1959, la protection contre les chocs latéraux en 1991 et les systèmes d'information pour angles morts en 2003.

Aujourd'hui, le manufacturier considère faire un pas de plus en introduisant le «géorepérage» (ou geofencing) — une limite géographique virtuelle définie par la technologie GPS — qui peut être utilisé pour limiter automatiquement la vitesse dans une zone scolaire ou autour des hôpitaux.

Dans l'ensemble de notre portefeuille, qui comporte 17 marques, il s'agit du premier constructeur automobile à faire une annonce de cette envergure, mais nous croyons que de telles innovations deviendront de plus en plus communes dans une industrie qui continue d'investir dans des caractéristiques de conduite autonome.

Dans les dernières années, Volvo a effectué tout un retour sur les routes canadiennes. En effet, c'est l'un des constructeurs automobiles qui a connu la plus forte croissance en 2018, avec une augmentation de 30% des ventes comparativement à l'année précédente.

Les innovations apportées par Volvo sont très intéressantes pour les acheteurs québécois, car ces derniers sont généralement considérés par les constructeurs automobiles comme des pionniers de l'adoption de nouvelles technologies et fonctionnalités.

À titre d'exemple, le Québec, qui a jusqu'à présent le taux d'adoption de véhicules électriques le plus élevé au Canada, a rapidement adopté les pneus d'hiver et a généralement enregistré des taux d'achat plus élevés pour les gadgets de ses véhicules.

Dans l'ensemble, nous pensons que l'approche de Volvo sera bien acceptée par les conducteurs québécois et nous sommes impatients de voir l'innovation qu'elle suscitera dans l'industrie.

À LIRE AUSSI:

» Mme la Chiropraticienne et la diabolisation de la médication en santé mentale

» À quel point votre café quotidien est-il important?

» L'affaire Martin Prud'homme: mystère et boule de gomme

La section des blogues propose des textes personnels qui reflètent l'opinion de leurs auteurs et pas nécessairement celle du HuffPost Québec.