DIVERTISSEMENT
13/02/2020 14:21 EST | Actualisé 13/02/2020 14:22 EST

Natalie Portman répond aux critiques de Rose McGowan

«J’ai essayé, et je continuerai d’essayer...»

Après avoir été sévèrement critiquée par Rose McGowan pour la cape «engagée» qu’elle portait sur le tapis rouge de la 92e cérémonie des Oscars, Natalie Portman a expliqué son geste par voie de communiqué, ce mercredi 12 février.

L’actrice a d’abord défendu son choix vestimentaire en présentant celui-ci comme un «simple hommage» aux «excellents films» réalisés au cours de la dernière année par Greta Gerwig, Lulu Wang, Lorene Scafaria, Marielle Heller, Mati Diop, Melina Matsoukas, Alma Har’el et Céline Sciamma. Des artistes dont le travail derrière la caméra n’a toutefois pas été jugé digne de mention par l’Académie.

Natalie Portman a d’abord appuyé les propos de Rose McGowan en affirmant qu’elle ne méritait pas d’être qualifiée de «courageuse» pour avoir porté cette cape, reconnaissant davantage les gestes concrets posés par les femmes qui ont témoigné contre le producteur déchu Harvey Weinstein au cours des dernières semaines.

 

VIEW press via Getty Images
Rose McGowan à New York, le 6 janvier 2020, lors du début des procédures judiciaires contre le producteur Harvey Weinstein, accusé de viol par de nombreuses femmes.

La principale intéressée reconnaît également avoir travaillé avec très peu de réalisatrices au cinéma au cours de sa carrière, mais elle affirme que ce n’est pas par manque d’effort.

Elle explique que les longs-métrages réalisés par des femmes sont plus difficiles à produire et à financer à Hollywood, et que les femmes qui voient leurs projets aller de l’avant doivent aussitôt faire face à de nombreux défis.

Portman dit avoir aidé plusieurs femmes à décrocher des postes de réalisatrices sur différents projets, mais que celles-ci avaient dû se retirer en cours de route en raison de la pression et des conditions de travail avec lesquelles elles avaient dû composer.

«J’ai essayé, et je continuerai d’essayer. Même si je n’ai pas encore réussi, je garde espoir que nous avançons dans la bonne direction», a conclu l’actrice.

Pour Rose McGowan la cape portée par Natalie Portman représentait une forme d’activisme «profondément offensant pour ceux d’entre nous qui font vraiment le travail», spécifiant qu’elle avait écrit son message «non pas par amertume, mais bien par dégoût».

McGowan a visé Natalie Portman, car pour elle, elle est «la dernière d’une longue lignée d’actrices qui jouent le rôle d’une femme qui se soucie des autres femmes. Des actrices censées représenter des femmes, mais qui, en réalité, ne font pas grand-chose».