DIVERTISSEMENT
12/02/2020 12:37 EST

Oscars 2020: Rose McGowan critique vertement Natalie Portman

Et elle ne mâche pas ses mots...

WireImage

Rose McGowan a critiqué publiquement et vertement Natalie Portman, ce mardi 11 février, pour la cape «engagée» qu’elle portait sur le tapis rouge de la 92e cérémonie des Oscars, diffusée dimanche dernier.

Portman portait une longue cape Dior sur laquelle étaient brodés les noms de quelques réalisatrices dont le travail derrière la caméra n’a pas été jugé digne de mention par l’Académie cette année. En effet, comme c’est souvent le cas, les cinq nommés dans la catégorie du Meilleur réalisateur étaient tous des hommes.

Jeff Kravitz via Getty Images

Il faut dire que de multiples stars tenaient à passer de nombreux messages cette année, notamment sur nos habitudes de vie, l’égalité des sexes, la politique, l’environnement et le mauvais traitement des animaux. Et comme plusieurs, Rose McGowan s’est fortement questionnée sur ses réseaux sociaux quant à l’impact réel de ces gestes très médiatisés, qui profitent généralement plus aux stars qui les posent qu’à la cause qu’ils disent représenter.

À l’instar du numéro d’ouverture incisif qu’avait offert Ricky Gervais lors de la dernière cérémonie des Golden Globes, Rose McGowan n’a pas hésité à qualifier ce type d’activisme de «profondément offensant pour ceux d’entre nous qui font vraiment le travail», spécifiant qu’elle écrit ce message «pas par amertume, mais bien par dégoût».

Elle vise l’actrice en particulier, car elle est, selon elle, «la dernière d’une longue lignée d’actrices qui jouent le rôle d’une femme qui se soucie des autres femmes. Des actrices censées représenter des femmes, mais qui, en réalité, ne font pas grand-chose».

Rose McGowan persiste et signe en soulignant que, durant sa carrière, Natalie Portman a seulement travaillé avec deux réalisatrices, dont elle-même, et que sa compagnie n’a jamais produit de films réalisés par des femmes, si ce n’est par elle-même.

«Vous, les A-Listers, vous pourriez changer le monde si vous preniez position plutôt que d’être le problème. Oui, toi, Natalie, tu es le problème [...] Le faux soutien aux autres femmes est le problème», a déclaré la principale intéressée.

«Il n’y a pas de loi qui dit qu’il faut embaucher des femmes, travailler avec des femmes ou soutenir les femmes [...] Arrêtez de prétendre que vous êtes une sorte de champion pour tout autre personne que vous-même.»

«Quant à moi, je continuerai d’élever la voix et de me battre pour le changement sans aucune compensation. C’est ça, l’activisme. Jusqu’à ce que vous et vos collègues actrices posiez des gestes concrets, faites-nous tous une faveur et rangez votre cape activiste brodée», conclut-elle.

À voir également: