COVID-19 : les masques maison les plus surprenants du Web

Du masque G-string au masque Chanel.

Bien que le port du masque non-médical ne soit pas obligatoire, les autorités sanitaires ont commencé à le suggérer pour éviter la transmission de la COVID-19. Certains en ont profité pour créer des versions couture ou pour s’amuser un peu. Voici une étonnante compilation de masques vus sur les Internets.

LES PLUS DRÔLES

Les masques «pénis»

L’Américaine Mindy Vincent a probablement eu l’idée la plus comique, mais aussi la plus ingénieuse pour son masque artisinal. Non pas parce qu’il fait sourire avec ses motifs coquins, mais parce que si quelqu’un est suffisamment proche d’elle pour lui faire remarquer qu’elle a des pénis sur le visage, c’est qu’il est trop près d’elle - et ne respecte donc pas les mesures de distanciation sociale. Bravo! Prix : 20$ US.

Les masques g-string de Caroline Néron

Selon la femme d’affaires, ses vieux G-Strings qui portent les titres de ses deux succès «Qu’est-ce que t’attends?» et «C’est juste de l’amour» peuvent aussi servir de masques médicaux, puisqu’ils couvrent la bouche et le nez. Toute l’histoire ICI. Prix : aucun! Fouillez dans vos fonds de tiroir.

Les masques de licornes

Un peu de couleurs et d’arcs-en-ciel ne peuvent pas nuire ces jours-ci. C’est pourquoi la boutique La Licornerie à Montréal a lancé ses masques avec son motif favori, la licorne, en collaboration avec l’entreprise spécialisée en couture, Adorable Orange. Prix : 15,95$

Les masques «feuilles de chou»

Cette mère palestinienne fait ce qu’elle peut pour protéger ses enfants. Le 16 avril dernier, un photographe de l’Agence France Presse l’a capturée à la bande de Gaza en train d’installer des feuilles de chou au visage de ses petites.

Les masques de Pâques

Les lapins au chocolat subissent eux aussi de plein fouet la pandémie. C’est pourquoi une boulangerie de Troyes, en France, a décidé de célébrer Pâques en leur faisant porter des masques contre le coronavirus. Toute l’histoire ICI.

Les masques brassière façon Chelsea Handler

Selon l’animatrice et humoriste américaine Chelsea Handler, il suffit d’attacher une vieille brassière à son visage, à condition d’avoir un gros bonnet, pour protéger son minois du coronavirus. Qui est partant pour le porter à l’épicerie?

On vous a épargné les gens qui portent des sacs en plastique, galons d’eau en plastique et autres masques d’Halloween. Mais, oui, ils sont communs.

LES PLUS SURPRENANTS ET RÉUSSIS

Les masques signés Pony

La populaire illustratrice Pony s’est lancée dans la création de masques ludiques qui nous aideront à passer à travers la crise en douceur. Prix : à venir

Les masques couture Guillaume Chaigne

Le créateur de mode québécois propose une série de masques inspirés du streetwear. Très «badass»! Prix : à partir de 40 $.

Le masque Chanel de Matières fécales

Le duo de créateur Matières fécales ne manque jamais d’inspiration pour leurs looks post-apocalyptiques jonglant avec l’irréel et le bondage. Il ne fallut alors qu’une pandémie pour transformer un vieux sac Chanel en masque ultra couture. On adore l’idée! Prix : aucun. Conception unique.

Les masques avec bouche transparente

Anissa Mekrabech
Anissa Mekrabech
Le masque inclusif
Le masque inclusif

Ce qui peut sembler être une drôle d’idée est en fait très ingénieux. La créatrice de mode française Anissa Mekrabech a lancé des masques avec une partie transparente dévoilant la bouche afin de permettre aux personnes sourdes ou malentendantes de pouvoir lire sur les lèvres. Pas mal! Une campagne de socio-financement est en cours.

Voici une liste d’entreprises d’ici qui font aussi des masques artisanaux :

Découvrez-en davantage ici : Où acheter son masque en tissu au Québec?

Une précédente version de ce texte faisait mention des masques Bigarade, au coeur d’une discorde. Nous préférons nous dissocier de cette entreprise.