Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Devant la Maison-Blanche, ces soignantes manifestent en respectant les distances

Des infirmières ont manifesté leur colère à Washington en fustigeant le manque de matériel et leur dangereuse exposition face au coronavirus.

«Les gens nous considèrent comme des héros. Mais nous nous sentons comme des martyrs.» Mardi 21 avril, une grosse vingtaine d’infirmières du National Nurses United, le principal syndicat infirmier des États-Unis, se sont retrouvées devant la Maison-Blanche pour réclamer davantage de protection individuelle et de normes dans leur lutte quotidienne contre le coronavirus.

À l’ombre du palais présidentiel, elles ont énuméré, peu nombreuses, mais non moins convaincues, le nom des cinquante infirmières décédées du virus. «Nous sommes ici parce que nos collègues meurent», a déclaré sur NBC News une soignante au Washington Hospital Center. «Nous avons l’impression d’être laissés sur le champ de bataille sans rien, décrit-elle. Je pense que nous devrions prêter plus d’attention à ce que les infirmières, les médecins et les autres professionnels de la santé vivent actuellement.»

Tandis que le pays a enregistré le même jour une hausse brutale de décès liés à la COVID-19, avec 2751 décès supplémentaires en 24h, les soignants prennent la vague de plein fouet. Souvent sous-préparés, ils se retrouvent en première ligne, devant réutiliser des masques à usage unique parfois plusieurs jours d’affilée.

Devant la Maison-Blanche, ces manifestantes ont exprimé leur colère dans un respect des distances de sécurité et des gestes barrières. Leur position était pré-indiquée au sol par une bande d’adhésif. Deux mètres séparaient chaque syndiquée, selon les distanciations sociales recommandées aux États-Unis.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À VOIR AUSSI: COVID-19: des ouvriers immigrés du Dakota envoyés à l’abattoir

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.