Le coronavirus peut-il survivre sur les chaussures?

Ce qu’il faut savoir pour éviter de faire pénétrer la COVID-19 dans la maison par le biais des chaussures, avec l'expertise de médecins.
Les chaussures peuvent faire circuler le coronavirus.
Les chaussures peuvent faire circuler le coronavirus.

Bien que nous en apprenions chaque jour un peu plus sur la pandémie de COVID-19, nous ne cessons de nous interroger sur les incidences du virus sur notre vie quotidienne.

Si nous souhaitons savoir comment bien laver et désinfecter nos vêtements ou comment nous laver correctement les mains, nos chaussures nous préoccupent de plus en plus, dans la mesure où elles sont inévitablement exposées lorsque nous nous rendons dans des lieux très fréquentés, comme les commerces d’alimentation.

Sachant que les informations qui circulent à ce sujet ne sont pas toutes vérifiées et qu’il importe de s’en tenir aux faits, nous avons demandé à plusieurs experts (parmi lesquels des médecins et des spécialistes des maladies infectieuses) de répondre à un certain nombre de questions.

Doit-on s’inquiéter de contracter le coronavirus par le biais de nos chaussures?

En dépit des éléments qui semblent indiquer que la COVID-19 est capable de subsister sur des surfaces inertes pendant plusieurs jours, Carol Winner, spécialiste en matière de santé publique, estime que rien ne prouve à l’heure actuelle que le coronavirus puisse s’introduire dans les foyers par ce biais-là.

Il importe donc, selon elle, de suivre les recommandations du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC), à savoir se laver soigneusement les mains (pendant une vingtaine de secondes au moins), travailler depuis son domicile, si possible, et éviter de se toucher le visage.

«Rien ne permet d’affirmer que le virus se propage à partir des chaussures», assure-t-elle. «Nos pieds sont la partie la plus éloignée du visage, et on sait pertinemment que le risque de transmission est plus important entre individus qu’entre ces derniers et leurs chaussures.»

Compte tenu du peu d’études menées sur le coronavirus, comment savoir combien de temps celui-ci peut survivre sur les chaussures?

Bien que le CDC indique que la COVID-19 – l’infection causée par ce nouveau coronavirus – se transmet de toute évidence d’un individu à l’autre par le biais des gouttelettes respiratoires, il ne fait aucun doute que le virus peut survivre sur des surfaces inertes.

Une étude publiée par l’Institut américain de la Santé a par exemple montré qu’il peut subsister pendant 24 heures sur un bout de carton, et jusqu’à deux à trois jours sur de l’acier inoxydable ou du plastique.

Par ailleurs, selon Georgine Nanos, médecin généraliste, les chaussures constituent bel et bien une source potentielle de contamination, surtout lorsqu’elles sont portées dans des endroits très fréquentés (commerces, transports, etc.) ou au travail.

«À l’heure actuelle, on estime que le coronavirus peut survivre sur des surfaces inertes jusqu’à 12 heures, voire plus», indique-t-elle. «Les chaussures en font évidemment partie.»

D’après Mary E. Schmidt, infectiologue, cette durée pourrait même atteindre cinq jours, voire davantage, selon des études réalisées sur des matériaux très similaires à ceux des chaussures à température ambiante.

Certaines matières utilisées dans la confection des chaussures sont-elles plus propices à la propagation du virus?

Il est bien évident, reprend Carol Winner, que les gouttelettes respiratoires porteuses du coronavirus peuvent se déposer sur les chaussures, et certaines matières synthétiques, comme l’élasthanne, peuvent lui permettre de rester actif plusieurs jours.

Il est conseillé de porter des chaussures lavables en machine, ce qui est le cas de certaines chaussures de sport.
Il est conseillé de porter des chaussures lavables en machine, ce qui est le cas de certaines chaussures de sport.

Les chaussures en plastique et en matières synthétiques sont susceptibles de maintenir un virus en circulation pendant plusieurs jours, même si l’experte précise que ce n’est pas encore prouvé.

Évitez de vaporiser du désinfectant sur les chaussures en cuir: c’est l’une des rares matières qui ne résiste pas aux produits chimiques.
Évitez de vaporiser du désinfectant sur les chaussures en cuir: c’est l’une des rares matières qui ne résiste pas aux produits chimiques.

«Évitez de désinfecter les matières naturelles, comme le cuir, car cela peut les endommager», rappelle-t-elle. «Et sachez qu’au cours des opérations de désinfection, le virus est susceptible de se retrouver sur vos chiffons, vos lingettes et même vos mains, si bien que le mieux est encore de minimiser les opérations de nettoyage et de privilégier le grand air.»