POLITIQUE
21/05/2020 13:18 EDT | Actualisé 21/05/2020 14:03 EDT

Les camps de jour iront de l'avant partout au Québec

Le premier ministre demande aux adolescents québécois de mettre l'épaule à la roue.

Ryan Remiorz/La Presse canadienne
Le coronavirus empêcherait la tenue d'une parade de la Coupe Stanley à Montréal cet été «si le Canadien fait les séries», a souligné François Legault avec un sourire en coin.

Les camps de jour du Québec pourront bel et bien ouvrir le 22 juin, a confirmé le premier ministre François Legault, jeudi. Il donnait son point de presse en direct de Laval, une région durement touchée par le coronavirus.

La santé publique a donné le feu vert à cette ouverture, mais des mesures sanitaires supplémentaires devront évidemment être mises en place. Le nombre d’enfants par moniteur devra notamment être revu à la baisse, ce qui va inévitablement créer des défis de main-d’oeuvre.

Ratios à respecter par groupe d’âge
3-4 ans: 4 enfants/moniteur
5-6 ans: 5 enfants/moniteur
7-8 ans: 7 enfants/moniteur
9-17 ans: 10 enfants/moniteurs

Le premier ministre a donc invité tous les jeunes qui auraient envie de s’impliquer à postuler dans les camps de jour de leur municipalité.

«Je fais un appel à tous les ados, les jeunes adultes, qui auraient le goût de vivre une belle expérience, travailler tout l’été avec des jeunes», a-t-il affirmé, concédant au passage que la «compétition» de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) pourrait rendre le recrutement encore plus difficile.

ArtMarie via Getty Images

Il a également ouvert la porte à une aide financière aux municipalités pour amortir les coûts de main d’oeuvre supplémentaire.

Le bilan présenté aujourd’hui:

  • 3800 décès (+82)
  • 45 495 personnes infectées (+720)
  • 1504 personnes hospitalisées (- 41)
  • 176 personnes aux soins intensifs (-7)
  • Au moins 13 300 personnes guéries

Le premier ministre a toutefois souligné que 25 des 82 décès annoncés jeudi sont survenus il y a plus de cinq jours. 

La situation dans les hôpitaux continue de se stabiliser alors que le nombre de lits occupés a diminué de 124 depuis une semaine. Aux soins intensifs, la diminution est de 14 depuis une semaine.

Voyez la conférence en vidéo:

Amélioration à Laval

Si la situation s’améliore progressivement à Laval, le premier ministre a réitéré l’importance du port du masque dans les lieux publics, particulièrement dans les transports en commun.

Le maire de Laval, Marc Demers, a souligné que 475 personnes étaient décédées de la COVID-19 à Laval. Quelque 4950 personnes ont reçu un diagnostic dans la région.

Les «remerciements du jour» sont allés à tous les maires, mairesses et préfets de la province, qui ont travaillé à servir leur population depuis le début de la crise, alors que les municipalités doivent faire face à des défis particuliers.

Le premier ministre a toutefois rappelé que «la crise n’est pas terminée». «C’est encore difficile, il y a encore beaucoup d’ajustements à faire, tout n’est pas parfait. Je vois certains qui critiquent, je vous demande d’être indulgents», a-t-il imploré.

Ne faites pas des choses clandestines qu’on va tous regretter.Dr Horacio Arruda

Le directeur national de la santé publique du Québec, Horacio Arruda, a par ailleurs «supplié» la population d’appliquer les consignes. «Partout, partout, il faut écouter les consignes», a-t-il rappelé. «Ne faites pas des choses clandestines qu’on va tous regretter.»

Sur une note plus légère, François Legault a souligné que le masque qu’il portait jeudi lui a été envoyé par le capitaine du Canadien de Montréal, Shea Weber.

«Il n’est pas rancunier, en janvier j’avais proposé de l’échanger», a lancé le premier ministre.

Il a même poussé la note encore plus loin, en ajoutant: «Je veux quand même en profiter pour dire que si le Canadien fait les séries, malheureusement on ne pourra pas avoir de parade. Je vous juste être bien sûr là-dessus. Mais on ne travaille pas très fort sur un scénario B!»