LES BLOGUES
12/04/2017 12:33 EDT | Actualisé 12/04/2017 12:33 EDT

Pierre Paquette et les élèves noirs

Message à tous les profs, si ma fille vous remet un travail en retard, ce n'est pas parce qu'elle est noire. Ce n'est pas parce qu'elle a des parents noirs. Ce n'est pas parce qu'elle a les yeux bruns ou les cheveux crépus ou parce qu'elle trippe sur le sport. C'est juste parce qu'elle est une étudiante, pas à son affaire ce jour-là.

Cher Pierre Paquette,

J'ai lu, dans La Presse, ce matin, ce que t'avais dit au sujet des «noirs» et de leurs retards.

«Cent pour cent des gens qui n'ont pas remis le travail sont noirs.»

Pierre, j'ai craché mon café sur mon ordi. À cause de toi, j'ai dû me taper le nettoyage de mon clavier.

Je t'avertis, je suis un peu en crisse.

Juste pour te mettre en contexte, je suis blanche (je te dis ma couleur parce que pour toi ça l'air assez pertinent), mes enfants disent que je suis beige, mais ça l'air que toi, tu nous divises en deux classes bien distinctes: les noirs et les blancs. Mes enfants sont noirs. Eux autres ils disent qu'ils sont bruns, mais toi Pierre, tu dois t'en sacrer de ça.

Mes enfants sont québécois. Ils s'habillent comme des blancs, y disent «moué» comme des blancs, y trippent sur le ski comme des blancs, y'aiment les chiens comme les blancs, y font leurs devoirs comme tous les autres petits blancs.

Pierre, je te dis, elle est relaxe. Toi tu dirais que c'est parce qu'elle est noire, moi je dirais que c'est parce qu'elle est comme ça.

Mais ma fille elle, elle est plus lente. Elle n'est pas stressée. Comme plein d'enfants d'ailleurs. Pierre, je te dis, elle est relaxe. Toi tu dirais que c'est parce qu'elle est noire, moi je dirais que c'est parce qu'elle est comme ça. Parce que mes deux autres enfants, noirs eux aussi, sont «speedés». Toi tu dirais: «Speedés comme des blancs».

Dernièrement, j'ai écrit un texte comme quoi on doit réfléchir sur le racisme que l'on porte tous un peu à l'intérieur de soi. Que sans réflexion et sans remise en question, on reste raciste.

Toi mon Pierre, tu es prof. Tu es aussi un politicien. Les deux au Québec. Tu enseignes dans un CÉGEP multiculturel, dans une province multiculturelle dans un pays multiculturel. Il me semble que ta réflexion mon Pierre, tu aurais dû l'avoir avant aujourd'hui.

Ça m'inquiète que tu ne l'aies pas eu avant ta remise en question. Parce que ça veut dire que comme politicien, tu étais rempli de préjugés (tu l'es clairement encore). Ça veut dire que si tu penses que les noirs sont en retard, que tu fais un lien entre la couleur du monde et les retards, pire, que tu le dises, d'après moi, tu es rendu loin en maudit sur l'échelle du racisme.

Parce qu'on s'entend que tu as pris le temps de vérifier si chaque travail était relié à un élève de couleur. Ensuite, tu t'es dit que les noirs sont en retard, tu as fait tes propres statistiques, puis que nulle part un moment donné tu as pensé «Hey Pierre, calme-toi avec ça. J'pense que ce que tu fais comme lien c'pas fort.» Ben non, tu n'as pas pensé à ça, et en plus tu as décidé de le dire devant tes élèves. Je me suis même demandé: comment tu avais pu savoir que tous les travaux appartenaient à des élèves noirs? As-tu un tableau des couleurs de peau de tes étudiants?

Te rends-tu compte de ce que tu as dit?

Sûrement pas. Parce que tu as affirmé que tu ne pouvais pas t'excuser «parce que c'était un examen». Moi, mon Pierre, je trouve que les excuses, il n'y a pas de mauvais temps pour ça.

Tu vois, il n'y a pas de mauvais temps non plus pour réfléchir et faire un mea culpa. Devant tes élèves, parce qu'être prof, ça vient avec une responsabilité sociale, tu aurais pu présenter tes excuses et présenter la réflexion que tu as faite.

Avec le statut de prof, quand tu as dit ce que tu as dit, tu nourris le racisme et les préjugés. Tu le rends acceptable.

Et de présenter de plates excuses, ça n'enlève pas les paroles.

Comme un enfant qui a sacré un coup de poing au visage d'un autre, s'excuser ça n'efface pas le geste. Toi, c'était prémédité, parce que tu avais relié les travaux aux élèves...

Je suis vraiment en maudit de savoir que des profs pensent comme toi. Je suis peut-être naïve, mais dans mon esprit, les profs, de tous les niveaux, apportent le bon sens, l'éthique, l'ouverture...

Mais comme tu viens du milieu politique, j'imagine que ça s'annule.

Message à tous les profs, si ma fille vous remet un travail en retard, ce n'est pas parce qu'elle est noire. Ce n'est pas parce qu'elle a des parents noirs. Ce n'est pas parce qu'elle a les yeux bruns ou les cheveux crépus ou parce qu'elle trippe sur le sport. C'est juste parce qu'elle est une étudiante, pas à son affaire ce jour-là.

C'est pour ça, mon Pierre, que des élèves remettent des travaux en retard. Juste pour ça.

100% des élèves qui ne remettent pas leur travail à temps sont des étudiants qui ne sont pas à leur affaire ce jour-là.

LIRE AUSSI:

» Mon mea culpa, je suis raciste (VIDEO)

» Médicamentons nos enfants (VIDEO)

» Le féminisme, c'est pas pour toi

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST