LES BLOGUES
30/10/2016 10:48 EDT | Actualisé 31/10/2016 03:42 EDT

5 commandements pour «apprivoiser» son TDA/H au quotidien

TÊTE À TÊTES - Le TDA/H est un trouble neurologique qui génère des difficultés à freiner et à contrôler les idées, les gestes et les comportements, touchant entre 5 et 8 % des enfants. De ce nombre, 70 % maintiendraient des symptômes à l'adolescence...

tete a tetes

La vie d'ado comporte son lot de défis et de changements physiques, psychologiques et comportementaux. Qu'arrive-t-il lorsqu'il y a, en plus de tout ça, un trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H)? Comment mieux vivre au quotidien avec ce trouble?

Le TDA/H est un trouble neurologique qui génère des difficultés à freiner et à contrôler les idées, les gestes et les comportements, touchant entre 5 et 8 % des enfants. De ce nombre, 70 % maintiendraient des symptômes à l'adolescence et entre 45 et 50 % à l'âge adulte. Si bien qu'on estime que 4 % des adultes présentent un TDA/H. Avant de poser un diagnostic de TDA/H, il importe de faire une évaluation détaillée et d'éliminer toute autre possibilité diagnostique.

Il est probable qu'un trouble d'apprentissage soit aussi présent avec le TDA/H.

Pourquoi doit-on s'occuper du TDA/H à l'adolescence?

Souvent diagnostiqué dans les premières années de la vie scolaire, le TDA/H ne doit pas être négligé à l'adolescence. En effet, à l'école secondaire, les exigences augmentent tant sur le plan des notions enseignées que sur l'autonomie et l'organisation. De plus, il arrive qu'à l'adolescence, les jeunes décident de cesser leur médication sans en avoir préalablement parlé avec leur médecin traitant. Il est important de noter qu'un TDA/H non traité (par la pharmacologie, la thérapie ou les deux) augmente le risque de troubles associés (anxiété, dépression, etc.), de prise de substances, d'une baisse de l'estime de soi et de la motivation scolaire, d'un effet négatif sur les relations sociales, etc.

Sans être une cause à effet pour autant, il est probable qu'un trouble d'apprentissage soit aussi présent avec le TDA/H. À cet égard, je vous ai préparé cinq super commandements à offrir aux adolescents!

1- De bonnes stratégies d'études tu apprendras: adopter des trucs mnémotechniques (par exemple «mais où est donc Carnior (mais, ou, et donc, car, ni, or)» pour les conjonctions de coordination), prendre de l'avance dans tes travaux, étudier en groupe, etc. Il est important de cibler les stratégies qui t'aident à étudier de manière efficace. Une des stratégies les plus importantes est, bien entendu, la planification. En effet, il faut apprendre à planifier à l'avance l'étude requise en vue d'un examen.

2- Le cours d'éducation physique, jamais tu ne foxeras: L'activité physique a un effet très bénéfique chez les personnes ayant un TDA/H. Elle permet de dépenser son énergie et de bien se sentir dans son corps. En plus des cours d'éducation physique, il est essentiel de manger sainement et d'avoir de bonnes habitudes de sommeil, comme le souligne le bon vieux dicton : «un esprit sain dans un corps sain».

3- Ton agenda, toujours te suivra : la planification est la règle d'or et l'agenda est un outil de travail essentiel. En trimballant celui-ci, tu auras accès à la liste des devoirs et des leçons à réaliser. N'oublie pas de planifier les moments où ton temps sera réservé pour ces tâches et sache qu'il est possible d'utiliser différents codes de couleur pour visualiser rapidement les priorités. L'agenda permet aussi d'avoir une vision d'ensemble sur la semaine et de cibler des moments à consacrer au sport et à ses amis. De plus, en ayant toujours son agenda avec toi, il est possible d'inscrire immédiatement un rendez-vous pour ne pas l'oublier!

4- Aux séances de récupération tu t'inscriras : n'hésite pas à participer aux séances de récupération. Il s'agit d'un bon moment pour revoir la matière, poser des questions, etc.

5 - Une «super liste» tu écriras : pour mieux t'organiser et éviter les retards, voici quelques idées que tu pourrais inscrire sur ta super liste.

  • Faire mon sac et mon lunch la veille.
  • Afficher mon horaire sur le frigo, près de la porte d'entrée ou à tout autre endroit jugé pertinent, et toujours vérifier ce qui est au programme le lendemain.
  • Toujours avoir un ensemble de vêtements sport de rechange et des collations non périssables dans mon casier.
  • Installer des tablettes dans mon casier pour éviter le chaos.
  • Programmer une alarme sur mon cellulaire et la faire sonner une heure avant mon cours pour commencer à me préparer.
  • Partir quinze minutes plus tôt que le temps prévu (cela diminue le stress et permet de gérer les imprévus des transports).

Relever des défis n'est pas toujours évident (avec ou sans TDA/H!). Les adolescents qui vivent avec ce trouble doivent se fixer des objectifs SMART, c'est-à-dire Spécifiques, Mesurables, Alignés (avec les projets), Réalistes et Temporellement définis. En suivant ces quelques conseils, il sera ainsi plus facile d'«apprivoiser» son TDA/H.

Références:

- Leroux-Boudreault, A. (2015). Fred, vivre avec le TDAH à l'adolescence. Éditions Midi-trente, Québec.

- Palardy, S. (2016). La médication chez l'enfant et l'adolescent : mise à jour et réflexion éthique. Conférence présentée lors du 28e congrès de l'Association Québécoise des Psychologues Scolaires, Trois-Rivières, Québec.

- Vincent. A. (2010). Mon cerveau a encore besoins de lunettes, Éditions Québécor, Québec.

- attentiondeficit-info.com

- aqnp.ca

Vous êtes en situation de crise? Ou vous connaissez quelqu'un qui a besoin d'aide? Plusieurs centres d'écoute sont à votre disposition au Québec, 24h/24, 7 jours sur 7. Vous pouvez aussi joindre Jeunesse, J'écoute au 1-800-668-6868.

Tête à têtes est une nouvelle série de blogues lancée conjointement par le Huffington Post Québec et le Huffington Post Canada. Inspirée par le projet Maddie, cette série met l'accent sur les adolescents et la santé mentale. Elle a pour but de sensibiliser et de susciter des conversations en s'adressant directement aux adolescents qui traversent un moment difficile ainsi qu'à leurs familles, aux enseignants et aux dirigeants communautaires. Nous voulons nous assurer que les adolescents qui sont aux prises avec une maladie mentale reçoivent l'aide, le soutien et la compassion dont ils ont besoin. Si vous souhaitez contribuer à cette série, envoyez-nous un courriel à cette adresse : nouvelles@huffingtonpost.com.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST (Disponible en anglais seulement)

Galerie photo Frame of Mind: Youth Mental Health Issues And Suicide In Canada Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter