NOUVELLES
25/03/2019 13:28 EDT | Actualisé 25/03/2019 13:36 EDT

Il est possible de visiter Mars (ou presque) sans quitter la Terre

Grâce à Google Street View, il est possible de se sentir comme sur la planète rouge... en visitant une île canadienne!

Google
Des chercheurs du projet Haughton-Mars sur l'île Devon.

Grâce à un partenariat entre Google et le Mars Institute, il est maintenant possible d'explorer l'île Devon, située entre la mer de Baffin et l'océan Arctique, dont la composition ressemble fortement à celle de la planète rouge, et d'apprendre sur les recherches du projet Haughton-Mars de la NASA, tout ça dans le confort de son salon.

Une responsable des programmes chez Google, Katja Minitsenka, s'est rendue à l'île Devin en août dernier à l'invitation du président du Mars Institute, le Dr Pascal Lee, pour y filmer des images pour Google Street View, capter des images pour la réalité virtuelle et produire un documentaire entièrement filmé sur le téléphone Pixel. «Nous sommes ravis de ce nouveau partenariat avec Google sur le projet Haughton-Mars et de la publication des données qui en résulte. Elles nous permettent de partager avec le monde certaines des merveilles du site ressemblant à Mars et le travail de terrain que nous faisons», a expliqué le Dr Lee dans un communiqué.

Pourquoi l'île Devon?

Située au Canada, l'île Devon est la plus grande île inhabitée au monde. On y retrouve un climat de désert arctique souvent recouvert de brouillard. Mais ce qui la rapproche encore davantage de Mars est un énorme cratère formé par la chute d'une météorite il y a 23 millions d'années.

Les chercheurs du projet Haughton-Mars travaillent donc à comprendre l'évolution de cette parcelle de terre afin de pouvoir en tirer des comparaisons prudentes avec l'évolution de la Lune et de Mars. Le volet exploration du projet vise quant à lui à utiliser le site pour développer, tester et valider de nouvelles technologies d'exploration et stratégies pour planifier la future exploration humaine et robotique de la Lune et de Mars.

À VOIR: Le documentaire de Google à l'île Devon.