POLITIQUE
15/02/2019 06:57 EST | Actualisé 15/02/2019 14:22 EST

L'OCPM plaide pour le maintien des voitures sur l'avenue McGill College

L'organisme suggère deux voies de circulation en plein centre, alors que l'administration propose une «voie de circulation minimale».

Concept proposé par l'administration Plante pour le réaménagement de l'avenue McGill College, à Montréal.
Courtoisie - Provencher-Roy
Concept proposé par l'administration Plante pour le réaménagement de l'avenue McGill College, à Montréal.

L'OCPM plaide pour le maintien de la circulation automobile sur l'avenue McGill College, artère qui doit devenir «l'hypercentre» de Montréal selon les plans de l'administration Plante. Deux voies sont suggérées, plutôt qu'un simple espace de livraison et d'accès aux stationnements.

L'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) a diffusé vendredi son rapport sur le réaménagement de l'avenue, que la mairesse Valérie Plante veut transformer en place publique pouvant rivaliser avec la Rambla de Barcelone. L'organisme note un fort intérêt pour le projet, mais suggère quelques modifications à l'aménagement proposé.

Le plus important: le maintien de la circulation automobile dans les deux sens entre les rues Sainte-Catherine et Président-Kennedy. Le débit véhiculaire devra toutefois être réduit.

«Il conviendrait de diminuer la circulation automobile autant que possible entre la rue Sainte-Catherine Ouest et l'avenue du Président-Kennedy afin d'y aménager un espace partagé. Parmi les principes d'apaisement de la circulation, par exemple, le nombre de voies devrait passer de quatre à deux.»- extrait du rapport de l'OCPM

L'OCPM propose que ces voies prennent la place du terre-plein central. L'espace piéton serait aménagé de chaque côté.

Les deux extrémités, soit entre Président-Kennedy et Sherbrooke ainsi qu'entre Sainte-Catherine et Cathcart, seraient entièrement piétonnes. Au nord, l'OCPM propose une aire de détente en prolongement du campus de l'Université McGill. Au sud, une aire d'animation donnant sur l'Esplanade de la Place Ville-Marie.

«Voie de circulation minimale»

L'administration Plante propose plutôt l'aménagement d'une «voie de circulation minimale» sur toute la longueur. L'objectif est de faciliter la livraison dans les commerces environnants et de permettre l'accès aux stationnements souterrains, tout en réduisant au maximum le nombre de voitures.

Les plans préparés par la firme Provencher-Roy semblent indiquer que les piétons auraient aussi accès à la voie, qui serait aménagée du côté ouest plutôt qu'en plein centre.

Capture d'écran - Provencher-Roy
L'administration Plante propose une «voie de circulation minimale» sur l'avenue McGill College (droite). À gauche, l'aménagement actuel de l'artère

«Le trottoir étant davantage ensoleillé, celui-ci offre donc un lieu agréable pour déambuler», lit-on dans le rapport de la firme.

Le cabinet de la mairesse Plante affirme que la Ville réfléchira aux recommandations de l'OCPM.

«Ce document sera un intrant supplémentaire qui nous aidera dans notre réflexion afin de mettre en valeur l'avenue McGill College», affirme l'attachée de la mairesse, Geneviève Jutras.

Le concept final dépendra des résultats d'un «exercice de positionnement et de cocréation» réunissant une quarantaine d'experts du 28 février au 2 mars, ainsi que d'un concours de design qui sera lancé par la suite.

Intérêt fort

L'OCPM note que la grande majorité des intervenants ayant pris parole pendant les consultations publiques ont applaudi le projet de réaménagement de l'avenue McGill College. Même si certains doutent de la pertinence de l'intervention.

«Un premier constat général s'impose: bien que très peu de gens estiment spontanément la transformation nécessaire, l'objectif d'accorder plus de place à l'expérience des piétons sur l'avenue McGill College est en général accueilli avec beaucoup d'intérêt», écrit l'OCPM.

La société de développement commercial Destination Centre-Ville apporte toutefois une voix discordante, affirmant que l'artère est «déjà l'une des mieux aménagées de l'ensemble du centre-ville» et que «d'autres projets de réaménagements pourraient être priorisés».

Destination Centre-Ville a toutefois bien accueilli l'ensemble du projet de revitalisation de la rue Sainte-Catherine, dans lequel s'insère le réaménagement de McGill College.

Voir aussi: