DIVERTISSEMENT
13/01/2019 21:24 EST | Actualisé 14/01/2019 18:22 EST

Alexandre Champagne ne mâche pas ses mots en parlant de Caroline Néron

«Je suis vraiment irrité par la situation, parce que personne ose dire que Bijoux Caroline Néron était géré comme de l'ost* de m*rde...»

Sans crier gare, Alexandre Champagne s'est prononcé publiquement, ce dimanche 13 janvier, sur les déboires de Caroline Néron - évidemment très médiatisés au cours des derniers jours.

Nous apprenions en effet, jeudi dernier, que la femme d'affaires et ex-dragonne était au bord de la faillite. Des compressions majeures ont d'ailleurs été annoncées au sein de son entreprise. Résultat : plus de la moitié des boutiques Caroline Néron fermeront leurs portes, entraînant la perte de dizaines d'emplois.

Alexandre Champagne a cru bon d'ajouter son grain de sel par l'entremise de sa page Facebook, croyant qu'en tant qu'entrepreneur, il ne pouvait tout simplement pas ne pas partager son opinion sur le sujet.

«Je me désole de voir que l'entreprise de Caroline Néron est en faillite. Je ne le souhaite à personne, évidemment, a-til déclaré. Cependant, 9,7 millions de dollars de dettes, bon en gestion ou pas, si tu as la moindre idée de ce que tu fais, ça n'arrive pas du jour au lendemain.

Ce qui me fâche le plus, ce sont les présences médiatiques répétées de Caroline comme femme d'affaires prolifique et tous les mensonges auxquels on a eu droit à propos de l'entreprise et de sa principale gestionnaire.»

Je suis vraiment irrité par la situation, parce que personne ose dire que Bijoux Caroline Néron était géré comme de l'osti de marde, et que ses employés sont en attente de 360 000 dollars collectivement.Alexandre Champagne

Le photographe, auteur et entrepreneur considère également que le Québec n'entretient pas une bonne relation avec l'entrepreneuriat, faisant parfois fi de la vérité et de la réalité du milieu des affaires, mais en étant toujours prêt à célébrer l'histoire d'un beau succès.

«Les entrepreneurs, ce ne sont pas seulement les Dragons. Ce sont aussi des propriétaires de cafés locaux, des entrepreneurs en construction, des artisans et un paquet d'autres gens qui ne font pas semblant d'avoir du cash et/ou qui le gèrent adéquatement», poursuit-il.

Le principal intéressé persiste et signe en qualifiant le comportement de Caroline Néron d'«irresponsable», insistant sur le fait que cette dernière «n'est pas une victime, mais bien la responsable de ses propres déboires financiers».

«Si tu es pour te promener en Range Rover, avec une montre qui équivaut au salaire annuel moyen au Québec, en participant à une émission où on vénère tes capacités de gestionnaire d'entreprise, assure toi que les bottines suivent les babines», juge-t-il.

Publication effacée

Devant la grande popularité de sa publication, Alexandre Champagne a décidé de la supprimer, citant l'impossibilité de tout gérer les commentaires et le «fait que des personnes aient pensé que je m'en prenais à elle et non à la gestion de l'entreprise ne me faisait pas plaisir».

«Pour ce que ça peut valoir, Caroline, j'suis là si y'a quoi que ce soit, pour vrai», a-t-il conclu.

À voir également :