POLITIQUE
30/10/2018 15:34 EDT | Actualisé 30/10/2018 15:38 EDT

Ensemble Montréal présente Josué Corvil pour remplacer Frantz Benjamin

Avec le départ de M. Benjamin et les controverses entourant la mairesse d'arrondissement Giuliana Fumagalli, la situation politique dans Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension est imprévisible.

Courtoisie - Ensemble Montréal
Josué Corvil, candidat d'Ensemble Montréal pour remplacer Frantz Benjamin dans Saint-Michel.

Un bibliothécaire d'origine haïtienne tentera de remplacer le poète Frantz Benjamin à l'hôtel de ville de Montréal. Le parti d'opposition Ensemble Montréal a recruté Josué Corvil pour le district Saint-Michel, alors que la situation politique dans ce secteur est particulièrement imprévisible.

Le siège de M. Benjamin, dans Saint-Michel, est vacant depuis que celui-ci a été élu à l'Assemblée nationale, le 1er octobre. Ensemble Montréal, anciennement Équipe Denis Coderre, a obtenu de fortes majorités avec M. Benjamin lors des élections de 2013 et 2017.

Josué Corvil est toutefois beaucoup moins connu du grand public. Il s'est impliqué dans la communauté haïtienne de Montréal par le biais de la Fondation Voix Angélique, un organisme venant en aide aux enfants défavorisés. Il anime aussi une émission radio évangélique.

«Comme c'est le cas pour de nombreux immigrants, mes racines montréalaises se trouvent à Saint-Michel. C'est donc avec beaucoup d'émotion que je reviens dans ce district pour y briguer le poste de conseiller municipal. Je veux me préoccuper particulièrement du sort de nos personnes âgées et de nos jeunes, qui se sentent un peu oubliés par l'administration en place», dit-il.

M. Corvil affrontera Nadine Raymond, qui a été directrice de l'innovation au YMCA et vice-présidente du Conseil du statut de la femme. Celle-ci se présente sous la bannière de Projet Montréal, le parti de Valérie Plante.

Situation complexe

L'absence de M. Benjamin, fort connu à l'intérieur et à l'extérieur de la communauté haïtienne, pourrait jouer en faveur de Projet Montréal. Mais l'arrondissement a récemment été secoué par des allégations de harcèlement de la part de la mairesse Giuliana Fumagalli, élue dans l'équipe de Mme Plante.

Mme Fumagalli a été exclue du caucus de Projet Montréal cet été. La semaine dernière, la Ville a annoncé qu'elle sera surveillée par un accompagnateur.

Départs récents

Ensemble Montréal a toutefois essuyé quelques départs au cours des derniers mois. L'ancienne directrice de cabinet de Chantal Rouleau, également partie à l'Assemblée nationale, leur a fait faux bon. Elle se présente au poste de son ancienne patronne, mairesse de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, mais avec Projet Montréal.

Le principal parti d'opposition a aussi dû composer avec le départ de Giovanni Rapanà, conseiller de Rivière-des-Prairies. Selon le journal local, il aurait aussi souhaité remplacer Mme Rouleau, mais on lui a préféré le nouveau venu Theo Vecera.

Depuis les élections de novembre 2017, trois élus d'Ensemble Montréal ont décidé de siéger à titre d'indépendants pour intégrer le comité exécutif de Valérie Plante. Il s'agit de Jean-François Parenteau, Hadrien Parizeau et Marie-Josée Parent.