POLITIQUE
23/10/2018 12:48 EDT | Actualisé 23/10/2018 12:49 EDT

Cannabis à Montréal: l’administration de Valérie Plante se défend de manquer de cohérence

Lundi, la mairesse et son cabinet ont offert trois réponses différentes lorsque questionnés sur l’encadrement du cannabis pendant les événements destinés aux enfants.

Atjanan Charoensiri / EyeEm via Getty Images

L'administration Plante a dû se défendre mardi quant à sa gestion du dossier du cannabis. L'opposition l'accuse de manquer de cohérence, alors que la mairesse et ses collègues ont offert trois réponses différentes concernant l'encadrement de la consommation de cannabis lors d'événements comme le traditionnel défilé du père Noël.

Le conseiller municipal Abdelhaq Sari est revenu sur cette question à la reprise de la séance du conseil municipal mardi. La veille, il avait demandé à la mairesse de dresser une liste d'événements publics destinés aux enfants où le cannabis serait interdit.

Il n'a pas aimé les divergences entre les réponses données dans la salle du conseil et celles données au HuffPost Québec par la suite.

La mairesse Plante a d'abord dit qu'elle imposerait, au cas par cas, des périmètres où la consommation du cannabis serait interdite. La responsable du dossier Rosannie Filato a ensuite dit que c'était plutôt un souhait puisque la loi provinciale sur le cannabis ne permet pas ce genre d'interdiction. L'attachée de presse du cabinet a ensuite précisé que les arrondissements avaient le pouvoir d'interdire le cannabis dans les ordonnances gérant les événements qui ont lieu sur leur territoire.

«Parlez-vous gang!, a-t-il lancé. C'est un autre exemple de manque de cohérence de l'administration.»

La présidente du conseil a demandé à M. Sari de retirer ses propos, puisque le mot «gang» est interdit dans la salle du conseil. Mme Plante, qui avait utilisé la même phrase un peu plus tôt pour dénoncer l'incohérence de l'opposition dans leurs projets de transport, a dû en faire autant.

Mme Filato a répliqué que l'administration est parfaitement cohérente et adopte une approche responsable. Elle rappelle que la position de la Ville de Montréal sur le cannabis a reçu l'aval de la Direction de la santé publique.

M. Sari a interpellé Mme Plante à titre de mairesse de l'arrondissement de Ville-Marie pour qu'elle garantisse que le cannabis ne sera pas permis au défilé du père Noël. Mme Plante n'a pas donné suite à sa demande.