BIEN-ÊTRE
05/07/2018 15:31 EDT | Actualisé 31/07/2018 10:44 EDT

7 nouveaux restaurants où se presser à Montréal

Et toutes les nouvelles adresses à connaître!

Ce n'est pas parce qu'il fait chaud à Montréal que ça chôme en cuisine. Une horde de nouvelles adresses vient d'ouvrir pour satisfaire les envies de nouveauté des gourmands. Le HuffPost Québec a regroupé ses sept préférées du moment.

India Rosa

La famille Sandhu frappe encore avec un nouveau concept gourmand. Bien connue pour son restaurant éponyme Sandhu, spécialisé dans les mets italiens/casse-croûte et indiens ainsi que pour le Bistro Guru, elle s'installe sur Mont-Royal avec une adresse des plus invitantes où la cuisine indienne - plutôt fusion - prend une touche moderne.

Le décor, tout d'abord, en met plein la vue. On ne voit plus du tout le Starbucks qui était. Du bois pâle, des carreaux contrastants, des chaises suspendues, des poutres apparentes, c'est au goût du jour et joliment agencé.

On ne manque tout d'abord pas de commander l'un des rafraîchissants cocktails - surtout par temps de canicule - du mixologue Fidel M. Vasquez. Débordants de glace, joliment décorés, et bien balancés (pour ceux qu'on a goûtés)... Ça part bien. On a eu un faible pour le Rosa's Elixir (gin, Lillet blanc, sirop de cardamome, jus de citron et coriandre). On retrouve à la généreuse liste de cocktails des saveurs indiennes, mais aussi des inspirations cubaines à base de rhum.

Comme le veut la tradition indienne, on commande des plats à partager. De traditionnels samossas végé et des bahji d'oignons croustillants à l'extérieur, tendre à l'intérieur, goûteux, ça le fait! Puis on complète avec les géantes crevettes Malai, juteuses et ultra tendres, en entrée.

Pour le plat de résistance, on retrouve tous les classiques indiens: agneau (korma, vindaloo, madras, entre autres), poulet (beurre, cari, tikka, tandoori), des crevettes, des options végés et véganes (identifiées sur le menu avec un code de couleur) puis des pizzas sur pain naan. On a craqué pour le poulet Korma avec sa sauce crémeuse généreusement épicée et légèrement sucrée et avons fondu - littéralement - pour le décadent pain naan au fromage. Seul ou trempé dans la sauce du Korma, ouf, c'est cochon! On est moins fan du Malai Kofta, des boulettes au fromage indien dans une sauce aux noix de cajou, qui ressemble plus à des boules de pâte dans une sauce pas assez relevée à notre goût pour un resto indien. On retournera au classique Saag Paneer (fromage indien maison dans une sauce aux épinards et oignons) la prochaine fois.

S'il ne fait pas trop chaud ni trop froid, ne manquez pas de vous attabler sur leur charmante terrasse. Sinon, on ne peut passer sous silence le service impeccable qu'on reçoit chez India Rosa. Courtois, rapide et ultra sympathique!

1241, boul. Mont-Royal Est, Montréal

Hélicoptère

Le restaurant de l'ancien chef du prestigieux Bouillon Bilk, David Ollu, se faisait attendre depuis un moment. Hélicoptère a officiellement atterri dans Hochelaga-Maisonneuve le 4 juillet.

M. Ollu n'est cependant pas tout seul dans le projet. Mélodie Perez-Mousseau et Youri Bussières-Fournel, aussi anciennement au Bouillon Bilk et Cadet, en sont aussi les copropriétaires.

Si le HuffPost Québec n'a pas encore eu la chance d'y passer (à cause de la trop récente ouverture), tous les plats vus sur les réseaux sociaux ont juste excité encore plus nos papilles. Parmi ce qui nous fait le plus de l'oeil dans le menu composé de plats à partager, on note l'assiette de tomates accompagnées de ricotta, herbes et kombucha, ou encore les courgettes (burrata, épices berbères, tagette), ou les moules, ou les cavatelli, ou, ou, ou...

On peut aussi visiter depuis quelque temps le café Hélico, la porte d'à côté, qui sert café, déjeuner, lunch et pâtisseries.

4255 Ontario Est, Montréal

Alma

Ce nouveau bar à vin d'Outremont est le fruit du couple derrière le populaire café Farine, formé de Juan Lopez Luna et Lindsay Brennan, l'ancienne sommelière de La Salle à Manger et collaboratrice spécialisée en vins catalans et espagnols à l'agence de vin Dame-Jeanne.

Plus un bistro qu'un simple bar où prendre un verre, on y va surtout pour manger des pâtes fraîches faites à la main, des fruits de mer et, bien sûr, y boire des vins catalans. Un coup de coeur unanime au HuffPost Québec.

Il n'y a que 35 places à l'intérieur. Une réservation est donc nécessaire. Par chance, la terrasse en offre 35 supplémentaires pendant la saison estivale.

1231 Avenue Lajoie, Montréal

Un Po' Di Più

Family table 👬👭👫👬👭👫 #roundtablesarethebest #softopening

Une publication partagée par @caffeunpodipiu (@caffeunpodipiu) le

L'équipe derrière l'une des meilleures adresses pour le lunch de la métropole, Olive & Gourmando, ouvre le café-bistro italien Un Po' Di Più à quelques pas de son premier commerce.

On y sert autant café et plaisirs sucrés le jour que vins, cocktails, et petits plats italiens en soirée. Caprese, huitres, bruschetta réinventée et salade sont entre autres au menu.

Le décor néo-italien chic vous charmera. On y mêle du marbre vert à de la boiserie acajou, quelques petites touches de velours par ci et un fin carrelage alluré par là. Pas gênant de venir y prendre un verre ou un café au bar.

On y accourt du matin au soir, de 8h à 23h, toute la semaine.

3, rue de la Commune Est.

Siam

Galerie photo L'ouverture du Siam en photos Voyez les images

Le restaurant de l'hôtel Le Crystal au centre-ville de Montréal change de vocation. Au revoir fine cuisine tirée du terroir québécois, bonjour mets thaïlandais typiques avec le Siam, deuxième succursale du restaurant après celle du Quartier Dix30.

Le décor a été mis à jour avec des touches asiatiques par Camdi Design. On y a droit à une salle à manger minimaliste et plutôt chic et une terrasse des plus agréables.

Côté saveurs, direction Asie du Sud-Est. D'abord avec les cocktails signés par le réputé mixologue Lawrence Picard - on a bien aimé le Nai Pla Gimlet (Bombay East, sirop de lime kaffir, jus de lime et vinaigre de chili). On s'est particulièrement délecté du poulet croustillant du chef Panithit; un Général Tao revisité, nous dit-on, avec une mince panure croustillante, un poulet tendre et un parfait équilibre sucré-salé. Petit penchant aussi pour le riz frit Kao Kluk Ka Pi, apprêté avec une pâte de crevettes et de piments, accompagné de poulet croustillant, concombre, arachides, mangues et crevettes séchées. On a aussi essayé le curry aux fruits de mer. Il était bien relevé, mais un peu simple : quelques légumes avec principalement du calmar.

En gros, chez Siam, c'est parfait pour s'initier à la cuisine thaïlandaise dans un beau cadre, à deux pas du Centre Bell en plus, ou satisfaire nos envies de cuisine asiatique réconfortante, mais sans non plus s'attendre à des artifices.

1325, René-Lévesque, Montréal

Pikeos

Le quartier Petite Bourgogne a un nouveau venu alléchant. Le restaurant Pikeos - qui remplace le Ozeu & O'Boeuf - allie judicieusement inspirations péruviennes et japonaises, la cuisine de type Nikkei autrement dit, à la Tiradito.

On ne manque pas de commander (et de partager) les plats de style tapas: le ceviche débordant de saveurs, entre autres, l'étonnant poulet Pikeos (servi avec oignons rouges et coriandre), avec un traditionnel pisco sour à la main, bien sûr.

Le resto est des plus conviviaux et le service fort chaleureux. On reviendra avec notre bande, volontiers.

4293, rue Notre Dame ouest, Montréal

Pastel

Pastel, le nouveau projet du duo derrière Le Fantôme et l'ultra instagrammable Ssense café, n'a rien de pâlotte. Installé dans un local patrimonial couvert de briques auxquelles ont a ajouté de la craie colorée, le restaurant raffiné est envahi de lumière naturelle et est complètement ouvert sur les fourneaux, permettant aux clients de zieuter facilement l'évolution de leurs commandes.

En cuisine, justement, on propose des plats créatifs mettant de l'avant les produits d'ici qui varient constamment selon les inspirations du moment. Ce qui déstabilise le plus: la minutie de l'équipe. On a droit à des plats bien travaillés servis avec une présentation soignée à souhait.

On y va autant le midi qu'en soirée.

124, Rue McGill, Montréal

En bonus: Chez L'Épicier revu et corrigé

Frais, frais. 👀

Une publication partagée par Philippe Lépine (@philippelepine) le

Le réputé restaurant du chef Laurent Godbout, Chez L'Épicier, a fait peau neuve. Après 18 ans d'existence, l'une des adresses favorites du Vieux-Port a fermé pour mieux rouvrir avec un nouveau décor chic auquel des touches modernes ont été ajoutées sans négliger le cachet du bâtiment patrimonial. Le tout signé Stéphanie Émond (spa Balnéa, KABÃL design) et Taktik Design.

La nouvelle configuration permet la création de deux ambiances distinctes: une plus décontractée, pour le 5 à 7, à l'avant du restaurant où trône maintenant le bar. On s'y délecte des cocktails du barman Olivier Espes Fuestes et de petits plats, comme les huitres gratinées. De l'autre côté, on retrouve une salle à manger traditionnelle un peu plus guindée, désormais ouverte sur la cuisine à l'arrière.

Vent de fraîcheur aussi dans la cuisine: le jeune chef Samy Benabed (Hôtel Herman) prend les commandes et promet de laisser aller sa créativité, le chef Godbout passant la majeure partie de son temps en Floride à son restaurant Chez l'Épicier Palm Beach. Son successeur mise sur les produits locaux, sur les oeufs fermiers entre autres, dont Laurent Godbout vante les mérites, mais aussi sur les fruits de mer et la viande d'ici. Il fait également son pain maison sur place, dont la production minutieuse prendrait deux semaines.

Le menu, lui, est gastronomique et épuré. Lors de notre visite, nous sommes tombés sous le charme de l'ultra frais radis daïkon farci au homard façon cannelloni, mais avons moins aimé le spaghetti de carotte à la bolognaise de canard. Les saveurs y étaient, mais la simplicité du plat (des carottes passées au coupe spirale) ne semblait pas être à la hauteur de la réputation du restaurant. Néanmoins, on y retourne les yeux - quasi - fermés.

Psst!

Le populaire resto végé et végane, Lola Rosa, vient d'ouvrir une quatrième succursale à la Place des Arts: 276, rue Sainte-Catherine Ouest, Montréal.

Un nouveau restaurant italien, Joiea Sociale, vient de naître dans le Vieux-Port de Montréal. 645 rue Wellington, Montréal. Tous les détails ici.

Pointe-Saint-Charles aura droit à son resto Le Petit Sao, le troisième à Montréal, où on déguste de savoureuses spécialités vietnamiennes. Soupes pho, rouleaux de printemps, bols repas, buns, salades, grillades et plus d'options végé sont au menu. 1870 Rue Centre, Montréal.

Mis sur pied par les propriétaires du bar Le Clébart et de La Brasserie Saint-Denis, le restaurant Joséphine vient d'ouvrir ses portes et mise sur les fruits de mer, en provenance du Québec et issu de pêche responsable le plus possible. Le chef Simon Leblanc s'inspire en cuisine de son expérience culinaire sur la côte ouest pour donner des touches asiatiques à ses plats. 4007, rue Saint-Denis, Montréal.

Le restaurant Mousso, nommé resto québécois de l'année aux derniers Lauriers de la gastronomie, a déménagé et laissé son ancien local à son petit frère: Le Petit Mousso. On y sert un menu à la carte un peu plus modeste, mais non moins gastronomique à prix plus abordable. 1023 Ontario, Montréal.

VOIR AUSSI :

Galerie photo 10 nouveaux restaurants à Québec (2018) Voyez les images